Modern technology gives us many things.

Ralliement à Mankoo : Ça grince toujours des dents dans Bes Du Niakk

De la déclaration, hier à Mbacké, de Déthié Diouf, président national de la coordination des Jeunes de Manko Wattu Sénégal,  à la réunion  houleuse de Bës Du niak au café de Rome dimanche, l’on est guère loin de premiers déboires au sein de la coalition Manko Taxawu Sénégal.

En effet, les premières contestations commencent à germer au détriment de l’unité sacrée pour laquelle tous les leaders avaient juré de travailler.

En effet, des sources renseignent que de nouveaux rebondissements pourraient avoir lieu au niveau de Bës Du niakk qui pourrait faire parler de lui dans les prochaines heures. Ce qui est clair, c’est que de leur dernière réunion d’hier, il ressort une division du comité d’initiative par rapport à l’adhésion au niveau de Manko Taxawu Sénégal. L’on renseigne, en effet, que la décision de rejoindre Manko  procède d’un engagement unilatéral d’Aliou Diack à l’insu d’une partie et principalement de Serigne Mansour Sy. Les deux hommes ont houleusement échangé. Aliou Diack, qui a remis séance tenante, en cause le leadership du chef religieux, provoquera la colère de certaines militants. Le frère de ce dernier choisira de claquer la porte derrière lui en boudant le reste de la réunion. Autrement dit, tout pourrait être revu au sein de Bës Du niakk. Affaire à suivre…

Au même moment, c’est le Président national de la coordination des Jeunes de Manko Wattu Sénégal qui affirme que l’unité au sein de l’opposition n’est que superficielle et parcellaire. Pour Dérhié Diouf, venu dérouler une conférence pour le compte des jeunes de l’opposition de Touba, ” les bases de Manko Taxawu Sénégal sont faussées et qu’elle ne regroupe pas toutes les forces.Tous les leaders n’y sont pas.  Il faut pas nier la vérité. Certains se sont retirés et se sont parlés ”  écartant certains comme Abdoul Mbaye, Sourang et lui-même.

Dakaractu

Les commentaires sont fermés.