Modern technology gives us many things.

Processus de paix en RCA : les LRC en conclave à Dakar

La crise en République Centrafricaine (RCA) a fini de diviser le pays en plusieurs groupes. De violentes batailles ont opposé les rebelles de la Séléka et les milices anti-balaka. Le pays était plongé dans une terrible guerre civile. Des milliers de personnes y ont perdu la vie, beaucoup de personnes déplacés avant qu’un accord de cessez-le-feu de soit trouvé en 2014. Toutefois, le pays est divisé en régions contrôlées par des milices sans que l’Etat ou l’ONU ne puissent agir. En 2017, les démons se réveillent et des affrontements font des centaines de morts.

Voulant mettre un terme définitif à la crise, les Leaders religieux et communautaires (LRC) de la RCA se sont réunis pendant trois jours à Dakar pour mettre en oeuvre un plan d’action. Ce dernier consiste surtout et avant tout à la sensibilisation. D’où la présence de guides de différentes confessions. Ainsi, le président de la Plateforme des Confessions Religieuses de Centrafrique (PCRC), le Révérend Pasteur Nicolas Guerekoyame-Gbangou et le Sultan de Ndelé Sénoussi Ibrahim se sont pleinement impliqués en prenant part à cette table ronde.

A en croire la ministre de l’Action humanitaire et de la Réconciliation nationale, Balkoua Virginie, ces leaders religieux et communautaires travaillent depuis le début de la crise mais c’était de manière disparate. Ainsi, la rencontre de Dakar va leur permettre, avec leurs partenaires de KAICIID Dialogue Center, de l’OCI, entre autres, d’harmoniser les positions afin qu’ils puissent faire un plaidoyer auprès des groupes armées pour le respect des accords de paix.

Les commentaires sont fermés.