Modern technology gives us many things.

Présidentielle 2019 : Me Aissata Tall Sall dans les starting-blocks

La liste des candidats à la candidature pour l’élection présidentielle de 2019 se rallonge. La présidente du mouvement « Osez l’avenir » Aissata Tall Sall va se lancer dans la course. Elle l’a fait savoir ce matin sur la Rfm.

« Nous nous préparons pour l’élection présidentielle. Nous attendons le moment venu pour aller à l’assaut des populations », a dit Aissata Tall Sall, avant d’ajouter que « personne n’est encore candidat à la présidentielle et même Macky Sall, car pour l’être, il faut avoir plus de 50.000 signatures ».

Évoquant sa situation au Parti socialiste (Ps), après leur exclusion (elle et d’autres membres), en janvier dernier, le maire de Podor, qui se déclare toujours socialiste, a soutenu qu’« aucun papier ne prouve qu’ils ont été exclus  du Ps ».

Selon Aissata Tall Sall, le décret de la révocation de Khalifa Sall de ses fonctions de maire est une exagération. « J’ai entendu un cadre dire hier que ce que le président a fait est légal. J’ai appris le droit tout comme lui, mais ce qu’il (Macky Sall) a fait est illégal », soutient-elle selon Pressafrik.

A l’en croire, si les avocats de Khalifa Sall font recours à la Cour suprême, le décret de sa révocation « sera annulé, car il n’a aucun fondement. Si le président fait appel à l’article 140, il devait révoquer Khalifa Sall depuis, mais il ne devrait pas attendre jusqu’à ce qu’on en arrive à ce stade », estime l’avocate.

Les commentaires sont fermés.