Modern technology gives us many things.

Le Reseca interpelle Macky sur…Le Pont Emile Badiane

Lettre ouverte à son Excellence le président Macky SALL.

LE PONT EMILIE BADIANE HANTE LE SOMMEIL DES CASAMANÇAIS.

Excellence, Monsieur le président, nous revenons vers vous, pour solliciter votre bienveillante attention en tant que père de la Nation sénégalaise. Notre Réseau, s’est chargé de vous  rendre compte de tout ce qui touchera à l’intérêt général du Sénégal en général et de la Casamance, notre région en particulier. Nous avons jugé le faire pour vous aider à appréhender tous les problèmes importants qui intéresseront votre politique et qui entreront à augmenter votre aura afin de vous faciliter la gouvernance du pays en tant que notre leader. Votre magistère est à notre su et vu une somme d’actions salutaires à l’endroit des Sénégalais dans toutes les localités avec vos multiples et pertinents  programmes (PUDC, PROMOVILLES, PUMA, PRODAC…) pour soulager les souffrances de nos compatriotes. En tant que souteneurs de votre politique, nous comptons vous interpeller de tout ce qui incombe vos projets en faveur des populations sachant que la plupart de vos collaborateurs s’acquittent mal de la mission politique que vous avez eu à leur confier.

Excellence Monsieur le président, ce n’est pas à vous qu’il est besoin de rappeler la douleur profonde qui tarde à se cicatriser suite au naufrage du bateau « LE JOLA » et ayant fait plus de 1800 victimes, vous le comprenez bien et en tant que père de la Nation, nous sommes persuadés que vous donnerez votre vie pour qu’une telle catastrophe ne se reproduise au Sénégal. Cependant Excellence, Monsieur le président, le pont Émile BADIANE de Ziguinchor par son état  actuel peut, du jour au lendemain, faire des dégâts incommensurables aux mêmes effets que ceux du « JOLA ». Il ne peut pas y passer sur le pont 2 voitures en même temps car les colonnes servant de pieds ne tiennent plus (voir photo ci-dessous).

le président

Comme vous le savez bien, gouverner c’est aussi prévoir, nous avons eu le réflexe d’attirer votre attention sur la situation de ce pont emprunté par les habitants de la Casamance. Les échos de quelques membres de notre réseau nous ont poussés à vous saisir encore par voie de presse, connaissant d’avance votre pragmatisme de bon aloi devant des situations qui demandent des solutions immédiates pour assurer la quiétude des Sénégalais.

Pour ce cas précis du pont Émile BADIANE, il n’y a pas plus urgent qui soit, plus préoccupant et plus alarmant si bien que nous vous interpellons urgemment pour que vous agissiez énergiquement pour la prise en charge de cette situation qui risque du jour au lendemain de causer des regrets.

C’était lors du conseil des ministres décentralisé en 2013 que la réhabilitation du pont a été inscrite dans les projets. Mais depuis lors, il est resté sans suite et que d’autres grands projets non plus importants sont en cours de réalisation ou même réceptionnés : le pont de l’émergence, l’autoroute Ila Touba, la valorisation des cités religieuses…Vieux de 43 ans et long de 650 m, le pont est en situation de délabrement très avancée, c’est pourquoi, le RESECA, par son rôle d’avant gardiste et de bouclier envers votre personne, vous adresse cette présente pour attirer votre attention sur ce pont qui hante le sommeil des populations de la Casamance pour vous permettre de mieux servir cette partie du Sénégal. Votre deuxième mandat nous préoccupe car nous sommes persuadés que vous êtes en train de mettre le Sénégal sur les rampes de l’émergence. Nous nous emploierons à faciliter votre passage dès le premier tour de la présidentielle de 2019.

Recevez Excellence, Monsieur le président de la république, nos salutations distinguées.

Le comité de rédaction du Réseau des Sénégalais pour l’émergence de la Casamance RESECA sous la coordination de Mme Emilie Sambou.

Les commentaires sont fermés.