Modern technology gives us many things.

Pour protéger la production locale, l’Etat bloque l’importation d’oignon à 10.000 tonnes

En prélude à la compagne de commercialisation de l’oignon local, l’Etat a arrêté le quota d’importation à dix mille tonnes pour le mois de janvier avant le gel. Cette décision a été rendue publique hier, lundi, à la sortie d’une réunion par le directeur de l’Agence de Régulation des Marchés(Arm).

oignon 

Une rencontre tenue dans les locaux-mêmes de l’Agence de Régulation des Marchés (Arm) et à laquelle ont pris part près de 46 acteurs de la filière oignon (producteurs, importateurs, commerçants, associations consuméristes). A l’issue de la réunion, le directeur de l’Arm  fait part de la décision des autorités de geler les importations d’oignon, dans le cadre de la campagne de commercialisation de l’oignon local.  A partir du premier janvier prochain, seules dix mille tonnes d’oignon seront ainsi autorisées à être déchargées au port de Dakar.

Pour Amadou Abdoul Sy, cet arrêté traduit le respect d’un engagement pris par le Ministère du Commerce et par l’ensemble de l’administration du commerce pour réguler le marché de l’oignon à partir du mois d’octobre 2013. «On surveille le marché de l’oignon depuis le mois d’octobre et cette fois-ci, on a pris la décision pour le mois de janvier 2014 d’attribuer un quota de dix mille tonnes suivant les parts de marché de chaque importateur », a-t-il indiqué. Et d’jouter que «C’est un engagement pris depuis l’année dernière et maintenant on le respecte en relation avec l’ensemble des services administratifs concernés et les acteurs impliqués. »

Penda Sow/Dakar.xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.