Modern technology gives us many things.

Port autonome de Dakar: Bolloré et Necotrans sèment le désordre

port de dakar dgRécemment la direction générale du port autonome de Dakar a pris la décision de signer des contrats de concession avec Bolloré Africa Logistics pour le terminal roulier et le groupe NECOTRANS pour le terminal vraquier. Une décision qui n’a pas été approuvée par un groupe d’opérateurs du port qui n’a pas manqué de le manifester. Par contre les travailleurs du Port regroupés à travers différents syndicats et amicales ont fait face à la presse cet après-midi pour déclarer qu’ils sont en phase avec la nouvelle politique adoptée par le Dg du Port Cheikh Kanté (photo). «Faire du Port autonome de Dakar un port d’excellence sur la côte ouest africaine» doit forcément passer par une modernisation de l’offre de services traditionnels mais aussi d’une mise en œuvre d’un ensemble de services logistiques susceptibles de procurer des avantages comparatifs par rapport aux autres ports si l’on en croit la nouvelle politique définie par le Directeur général du Port autonome de Dakar Cheikh Kanté. Ce qui veut dire en d’autres termes que «pour être compétitif le port Autonome de Dakar «il urge que le port autonome de Dakar réponde aux exigences des standards de ports modernes» selon Amadou Ndiaye de l’Amicale des cadres du port autonome de Dakar (ACAPAD). C’est sur cette optique que s’inscrit la décision de Cheikh Kanté de signer des contrats de concessions à Bolloré Africa Logistics pour le terminal roulier et le groupe NECOTRANS pour le terminal vraquier. Une décision qui est du moins fustigée par certains opérateurs même au moment où les travailleurs n’ont pas hésité à adopté cette décision émanant de l’autorité portuaire. Pour témoigner leur adhésion à la démarche entreprise par Cheikh Kanté. Car, ils sont «persuadés que cette politique aura un impact sur la compétitivité du port» rassure Amadou Ndiaye le porte-parole du jour.

Les commentaires sont fermés.