Modern technology gives us many things.

Le PM met en place un dispositif de monitoring pour liquider les questions en instance avec les enseignants

A l’issue de la rencontre entre le gouvernement et l’intersyndicale des enseignants du G6, le Premier ministre Mouhamed Boun Abdalah Dionne a fait la proposition de mettre en place un dispositif de monitoring stratégique avec des réunions hebdomadaires pour une durée d’un mois pour liquider toutes les questions qui sont en instance.

«La problématique reste autour de la modernisation de notre système de traitement de ressources humaines. Et, à ce titre-là, il y a une orientation force qui a été dégagée, qui consiste à renforcer la direction générale de la fonction publique pour qu’elle puisse gagner encore en efficacité autrement », a déclaré le porte-parole du gouvernement Seydou Gueye.

Avant de poursuivre «nous sommes dans le cercle vicieux du stock qui se résolve et qui se reconstitue immédiatement. Et c’est dans ce cadre-là que le Premier ministre a fait la proposition suivante, qui est de mettre en place un dispositif de monitoring stratégique qui va fonctionner entre ce 16 mars jusqu’au 15 avril, afin de liquider toutes les questions qui sont en substance ».

M. Gueye estime que ce dispositif de monitoring rapproché devra permettre une réunion hebdomadaire Avec Mahammad Dionne, et notera la participation des organisations syndicales, du gouvernement et du Haut conseil du dialogue  social pour avoir un suivi très rapproché  des questions qui sont en instance. «Et c’est dans ce cadre-là que Mahammad Boun Abdallah Dionne a demandé une pause d’un mois pour pouvoir régler toutes les questions. Ce que les syndicalistes ont refusé », a-t-il révélé.

Pressafrik

Les commentaires sont fermés.