Modern technology gives us many things.

Pikine : la COJER investit Aminata Touré tête de liste

Le choix idéal : Madame Aminata ROUTE, tête de liste de la coalition BBY et future présidente de l’assemblée nationale pour un Sénégal émergent.

Notre jeune formation politique (A.P.R), à  côté de ses alliés de BBY se  trouve à la croisée des chemins, avec les prochaines législatives que d’aucuns n’hésitent pas à qualifier déterminantes pour l’issue des présidentielles de 2019.

Dans cette perspective de l’élection de la 13ème législature, le débat sur celle ou celui qui serait la  plus ou  le plus apte à diriger la liste de la coalition BBY au pouvoir se pose avec beaucoup d’acuité vu le caractère crucial des enjeux de ces joutes électorales. Dans cette recherche de la perle rare, du catalyseur capable d’impulser une dynamique de victoire, nous pensons en toute objectivité que la personne de Mme Aminata Touré, envoyée spéciale du président de la république ferait l’affaire.

 

Aminata Touré ou Mimi Touré, la simple évocation de ce nom fait penser à la dame de fer qui a su répondre avec efficacité aux besoins de reddition des comptes des populations aux premières heures de la seconde alternance en tant que ministre de la justice ; son nom rime aussi avec la maitrise des grands dossiers politiques de la gouvernance de Macky Sall ; sans oublier sa  réactivité sur le front de la bataille politique avec l’opposition.

Voilà autant d’éléments qui expliquent notre choix sur cette forte personnalité, l’un des acteurs les plus médiatisés de notre classe politique.

 

Même si la longévité de notre coalition asseoit une certaine solidité, il nous faut une forte personnalité qui serait à même de piloter efficacement la liste de Benno Book Yakkar aux prochaines législatives : La poigne et le charisme de  l’ex premier ministre est sans commune mesure dans les rangs de l’A.P.R.

Au delà du leadership personnel, Mme Touré  possède une expertise  et une expérience de management avérées, capitalisées progressivement  tout au long d’un parcours séduisant : fonctionnaire internationale au sein de l’ONU pendant quelques décennies,  ex- ministre de la justice, ex-premier ministre, et actuellement envoyée spéciale du président de las république.

Madame Touré bénéficie donc à la fois d’un background intellectuel et d’une expérience politique et administrative  assez séduisantes pour faire l’unanimité autour de sa personne.

Femme de terrain, l’ex premier ministre, depuis l’avènement de la seconde alternance s’est toujours constituée comme un avant-  poste,  une vraie sentinelle de la majorité au pouvoir face à  l’opposition qui  s’attèle a des  déformations chroniques de la réalité de la gouvernance du Macky Sall.

Militante de première heure, marquée d’une fidélité accrue à l’encontre du président Sall,  Mme Touré avait fait son retour à Dakar après un long passage au Fonds des Nations unies   pour soutenir l’homme dont le profil et le programme avaient fini de convaincre. C’est ainsi qu’elle a eu a diriger la campagne électorale de Macky 2012, même si elle n’en avait pas formellement le titre !

Bête politique, Mme Touré a su très tôt s’imposer comme une baronne  de la coalition marron- beige en imprimant en lettres d’or sa marque de fabrique : la rigueur dans la conduite des missions qu’on lui avait assigné dans le gouvernement d’Abdoul Mbaye, dans celui qu’elle dirigeait elle-même et  dans l’analyse de l’action publique, la déconstruction des mensonges que l’opposition nous a habituée depuis de 2012…

 

Avec la dame de fer, comme tête de liste des législatives et future présidente de l’hémicycle,  l’on est tenté d’espérer une amélioration qualitative de la fonction de député dans une assemblée nationale qui se verrait restaurée ses lettres de noblesse, sobre, vertueuse et au service exclusif du peuple.

L’assurance serait assurée avec elle, incontestablement !

 

Mamadou MBENGUE, dit Baye DIOP, coordonnateur de la COJER de Pikine

Les commentaires sont fermés.