chien tuéAprès s’être perdu en forêt et avoir été attaqué par un ours, un randonneur canadien s’est retrouvé sans provisions et sans embarcation. Ce dernier a alors survécu trois mois au milieu d’une forêt sauvage du Québec en mangeant son chien.

C’est le 16 juillet dernier que Marc Lavoie, âgé de 44 ans, a décidé de partir à l’aventure, avec son canoë et son berger allemand, pendant deux mois sur les rives des rivières Nottaway au Québec. Cependant, la virée a rapidement tournée au cauchemar ! En effet, après l’attaque d’un ours, le randonneur a perdu son campement et son embarcation. Une semaine après cette attaque, ce dernier s’est alors résolu à manger son berger allemand pour ne pas mourir de faim. « Il a survécu parce qu’il a pris de bonnes décisions. Manger son chien en était une. Il n’a pas de honte à avoir, il n’avait pas le choix » a expliqué André-François Bourbeau, spécialiste de la survie en forêt au Journal de Montréal.

Ce n’est finalement qu’après trois mois que la famille de l’aventurier a donné l’alerte. Il a alors été repéré au bout de huit jours de recherches puis hospitalisé dans un état « sérieux ». Il ne pouvait plus marcher, ni parler et avait perdu plus de 40 kilos.

 

 



 

PARTAGER