twitter pénurieAlors que les pénuries d’eau continuent à Dakar, les Sénégalais se mobilisent, comme souvent, sur les réseaux sociaux. Sur Twitter, ils ont notamment lancé deux hashtags, #EauSecours et #EauSolution. Une carte Google a aussi pour but de recenser les points d’eau encore accessibles dans la capitale.

Jamais à court d’imagination sur les réseaux sociaux, les Sénégalais ont une nouvelle fois frappé sur Twitter. Ils ont lancé, mardi 24 septembre, le hashtag #EauSecours. Objectif : protester contre le manque d’implication du gouvernement et de la ville de Dakar dans la résolution des pénuries d’eau qui touchent la capitale sénégalaise.

Résultat : le hashtag a été utilisé plus de 600 fois, en moins de trois jours, notamment par Cheikh Fall, fondateur de sunu2012.sn, pour informer les habitants du sit-in organisé mercredi à la place de l’Indépendance.

Malgré l’indignation, mardi 24 septembre, de la Première ministre, Aminata Touré, face à la situation, les twittos sénégalais ont poursuivi leur mobilisation, jeudi 26 septembre, en lançant le « hashtag #EauSolution », qui a déjà été utilisé une quarantaine de fois en une heure, et qui ne va sans doute pas manquer de prendre de l’ampleur. Son objectif est plus pratique. Il permet en effet de signaler les points d’eau encore disponibles dans les quartiers de la capitale.

Certains ont même lancé une carte sur Google, pour laquelle ils invitent les internautes à participer et à situer les points d’eau actifs. De la débrouille caractéristique de la twittosphère qui rappelle les protestations contre les délestages en Côte d’Ivoire, qui envahissaient également les réseaux sociaux. Le continent n’a peut-être pas toujours accès au confort le plus basique. Mais il est sans aucun doute entré de plein pied dans l’ère 2.0. Avec, en prime, une bonne dose d’humour.



PARTAGER