Modern technology gives us many things.

Parrainage : “Y en a marre” dévoile son plan pour faire fléchir Macky

A jour j -1 de l’examen à l’Assemblée nationale du projet de loi instaurant le parrainage, l’heure est à la mobilisation. Le Mouvement “Y en a marre” rencontre la presse, ce mardi, selon Seneweb, pour décliner son plan d’actions.

Lors de sa dernière conférence de presse, Fade Barro et Cie exigeaient le retrait du projet de loi. Indiquant qu’en cas d’échec de la médiation entreprise par la société civile, pour rapprocher les positions entre le pouvoir et l’opposition, ils manifesteraient devant les grilles de l’Assemblée nationale contre le texte.

1 commentaire
  1. DIOLA dit

    Les révélations de Serigne Chaffy Niass sont à couper le souffle. Le fils de Baye Niass est catégorique dans sa déclaration. ” Des affrontements entre populations et forces de l’ordre pouvant installer le chaos sont à craindre au Sénégal. ”
    Pour lui, ” une frange de classe politique Sénégalaise s’est octroyée des armes mystiques capables de pousser les jeunes Sénégalais à affronter sans réfléchir les forces de l’ordre. C’est non pas une question de combattre ou de faire passer une loi, mais des réactions spontanées dérivées d’un envoûtement de nature mystique, généralement appelé en wolof khabtal ”.

    Pour parer au plus pressé, le chef religieux de Médina Baye martèle son amertume et tire la sonnette d’alarme. ” Des prières sont nécessaires certes, mais les jeunes doivent aussi veiller à ne pas être instrumentalisés et à servir de chair à canon. Le vote d’une loi incombe à des députés. Laissons-les s’acquitter convenablement de leur tâche. C’est cela la démocratie. ” Serigne Chaffy Niass d’attirer, dans la foulée, l’attention des jeunes sur un fait non négligeable. ” En cas d’embrouille, ces responsables politiques qui vous ont envoûté vont tailler la route, protégés qu’ils sont par des gardes-du-corps. Que chaque jeune pense à son avenir d’abord, avant celui de son leader politique. Le pétrole et le gaz découverts, c’est aux jeunes d’aujourd’hui qu’ils profiteront. ”

    Le Chef religieux de pester, par ailleurs, contre l’utilisation juvénile des stupéfiants. ” Arrêtez aussi de détruire votre santé mentale avec la drogue. C’est elle qui disloque vos familles et qui dissipent ce minimum d’espoir qu’il nous reste pour ce pays. ”

    Serigne Chaffy Niass revenait du Gamou célébré à la mémoire de Cheikh Mawlana Ibrahim

Les commentaires sont fermés.