Modern technology gives us many things.

Parrainage : la société civile à Touba pour étaler ses inquiétudes

0

À quelques encablures du vote du projet de loi portant parrainage des candidats en perspective à l’élection présidentielle de 2019 et des menaces de manifestations sévères brandies par l’opposition, la société civile s’est rendue lundi à Touba pour rencontrer le Khalife Général des Mourides. Alioune Tine qui a conduit la délégation a profité de l’entretien avec le Patriarche de Darou Minane pour exposer toutes ses inquiétudes quant à l’avenir proche et surtout sombre qui guette le Sénégal. Pour lui, la paix et la sérénité jusque-là de mise au Sénégal pourraient devenir juste des souvenirs si les devants ne sont pas pris. Face à la presse, Alioune Tine choisira de revenir sur quelques détails de son entrevue.

 » Nous avons évoqué les obstacles majeurs à la tenue d’un dialogue politique sincère pour avoir des élections transparentes et apaisées. Il y a deux obstacles : le premier c’est la poursuite du processus législatif avec aujourd’hui l’examen du projet de loi par la commission de lois, le deuxième obstacle c’est la maintenue des manifestations pour le 19 avril. Nous avons demandé à ce que ces obstacles qui empêchent le déroulement d’un bon dialogue politique soient levés.  »

Alioune Tine qui se réjouit d’avoir recueilli les prières du Saint homme espère que les menaces de violence seront vite jugulées par un dialogue sérieux.  » Nous avons demandé des prières au Khalife Général des Mourides et il a été très satisfait de la démarche. Une démarche qui vise à empêcher des manifestations violentes.  »

Dakaractu

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.