Modern technology gives us many things.

Idy : « Si Macky viole la Constitution, nous le dégagerons de là »

0

Comme tous les autres leaders de l’opposition, le président du Rewmi est déterminé à ne pas laisser passer le projet de loi sur le parrainage. D’ailleurs, il a indiqué, hier, à Saly, qu’il doit aller à Paris aujourd’hui mais il compte bien écourter son programme afin d’être présent le jour du vote. Toutefois, Idrissa Seck a tenu à indiquer que la manifestation prévue devant l’Assemblée nationale est pacifique et qu’ils ne seront pas là-bas pour créer des affrontements avec les forces de l’ordre.

« Nous n’allons pas lui (le Président Macky Sall, ndlr) permettre de brûler notre pays. Et je veux lui lancer un appel solennel et je veux lancer le même appel solennel à la Société civile qui cherche à renouveler le fil d’un dialogue rompu, moi en tout cas, je ne dialoguerai pas avec lui parce que sa parole n’est pas stable et il n’honore pas ses engagements. En revanche, vous avez la possibilité de lui dire de faire ce qu’il doit faire, c’est de ne pas violer notre Constitution, de ne pas instaurer ce parrainage. Donc, Le 19, nous sortirons nombreux, mais nous ne voulons pas brûler notre pays. Je vous ai dit qu’il suffit que nous soyeux très nombreux, hommes, femmes, anciens, jeunes, vieux, apporter nos brassards, à aller vers l’Assemblée nationale. Si on nous dit qu’on n’y arrive pas, on va tourner à droite, à gauche… On ne va pas se confronter aux forces de l’ordre, mais on restera déterminé. Si Macky Sall viole la Constitution du Sénégal, nous le dégagerons de là », a dit Idrissa Seck.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.