Modern technology gives us many things.

Paris : 95 passeports délivrés par jour au Consulat général du Sénégal

passeport sénégalEnviron 95 passeports numérisés sont délivrés par jour au Consulat général du Sénégal à Paris, soit une progression réalisée par rapport au passé où les demandes non satisfaites prenaient de l’ampleur, a appris l’agence de presse sénégalaise à Dakar, dimanche, de source proche des autorités consulaires en France.

« Quant à la nouvelle équipe consulaire, (…) elle est en train de faire une bonne organisation du travail pour satisfaire les émigrés sénégalais. Chaque jour, on délivre 95 passeports, ce qui n’a jamais été fait au consulat », rapporte la même source basée à Paris, depuis une dizaine d’années.

Amadou Diallo, Consul général du Sénégal à Paris, et Sokhna Awa Diop Mbacké, Vice-consul, sont invités toutefois à maintenir la cadence pour répondre aux sollicitations des ressortissants sénégalais, qui peinent à l’extérieur à renouveler leurs passeports.

« Nous disons du courage et bonne continuation à cette équipe (M. Diallo et Mme Mbacké) pour continuer de mériter la confiance que le président Macky Sall a placée en eux et être aux côtés des Sénégalais », ajoute la même source, rappelant une difficulté partagée dans toute la diaspora sénégalaise.

En septembre dernier, Alassane Samba Thiam, coordonnateur de l’Alliance pour la République (APR) en Afrique du Sud, invitait le gouvernement à lever les contraintes sur l’obtention et la prolongation des passeports des Sénégalais, pour amoindrir leurs soucis avec les permis de séjour délivrés par les pays hôtes.

« Nous attirons l’attention de nouvelles autorités sénégalaises sur la possibilité pour les ambassades de délivrer ces titres de voyage (passeports) pour que les Sénégalais vivant dans ces pays puissent avoir moins de problèmes liés aux passeports. »

Récemment, la ministre des Sénégalais de l’extérieur, Seynabou Gaye Touré, a promis, concernant les passeports numérisés, l’envoi prochain d’une équipe en collaboration avec le ministère de l’Intérieur. Elle était en tournée dans des pays d’Afrique de l’Ouest et du Centre.

A la session budgétaire 2013, en décembre, plusieurs députés avaient demandé au ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, de prendre des mesures idoines pour le renouvellement de leurs titres de voyages, particulièrement pour la diaspora.

Interpellé à la même occasion, le ministre de l’Intérieur, Pathé Seck, avait fait signifié aux députés, sur la question des documents pour les Sénégalais de l’extérieur, que tous les ambassades et consulats du Sénégal ne sont pas équipés pour produire des cartes d’identité à l’étranger.

Cependant, M. Seck leur annonçait que, comme en 2012, des missions du ministère de l’Intérieur seront envoyées dans les pays à forte concentration de Sénégalais avec l’appui du ministère des Finances et en collaboration avec le ministère des Affaires étrangères.

« Pour les passeports, avait-il indiqué, il y a six centres à l’étranger et deux sont prévus à Abidjan et Casablanca. Il existe également des valises mobiles qui peuvent être déployées dans les zones qui n’ont pas de centre de production. »

Les commentaires sont fermés.