ouza dialloL’artiste OUZA, de son vrai nom Ousmane DIALLO, père de Adiouza, vient de lancer le mouvement « JOTNA » qu’il qualifie comme une organisation avant-gardiste et d’action citoyenne. Ce mouvement qui sera lancé le samedi 05 Octobre 2013 au stadium Amadou Barry de  Guédiawaye, à partir de 15h, fonde son esprit sur combat contre l’oubli et pour la réhabilitation de l’identité culturelle noire

Communiqué du mouvement « JOTNA » ci-dessous

L’influence de l’Occident en Afrique a profondément modifié les structures et l’organisation politique, sociale, économique, culturelle de la plupart des sociétés africaines qui, pour l’essentiel, étaient caractérisées par leur ancrage dans leurs valeurs ancestrales traditionnelles.

Cette situation a fait l’objet de plusieurs dénonciations de la part d’intellectuels et de leader d’opinions africains comme les artistes. Hérauts, éducateurs et porte-voix des sans voix, les artistes sont aujourd’hui, plus que jamais, attendus pour être les figures de proue du combat contre l’oubli, du combat pour la réhabilitation de l’identité culturelle noire.

C’est cela qui fonde l’Esprit du Mouvement « JOTNA ».

Ce mouvement est né de la volonté de Sénégalais, d’Africains et d’Hommes de la Diaspora (toutes couches et catégories socioprofessionnelles confondues), sous l’impulsion de l’artiste OUZA ; Ousmane DIALLO de son vrai nom.

 

Le mouvement  « JOTNA » se veut, non seulement une structure de proposition et de contribution idéologiques mais également, une organisation avant-gardiste et d’action citoyenne. Il ambitionne de contribuer à la sauvegarde, à la promotion et à la défense des valeurs philosophiques, culturelles, morales et sociales traditionnelles  qui constituaient le principal point d’ancrage, le liant, le ciment du Continent Africain.

Pour ainsi marquer le démarrage officiel de ses activités, le mouvement organise une Journée de lancement le samedi 05 Octobre 2013 au stadium Amadou Barry de  Guédiawaye, à partir de 15h. 

PARTAGER