Modern technology gives us many things.

Ouverture du sommet mondial des énergies du futur, en présence de Macky Sall

macky abu dhabi 2Abu Dhabi (Emirats arabes unis), 20 jan – Le président de la République Macky Sall a participé, lundi à Abu Dhabi (Emirats arabes unis), à la cérémonie officielle d’ouverture du sommet mondial des énergies du futur, en présence de plusieurs de ses homologues, a constaté l’envoyé spécial de l’agence de presse sénégalaise.

Dans son intervention, Macky Sall a réitéré sa volonté de développer un “mix énergétique” devant allier de nombreuses sources d’énergie, dans le but de résorber le gap noté dans la fourniture d’électricité au Sénégal, conséquence d’une forte demande en la matière.

Il a par la même occasion annoncé la reprise des financements du Fonds d’Abu Dhabi en faveur du Sénégal, après une période d’interruption, précisant que cette reprise va concerner des programmes d’investissement dans les secteurs routier et agricole.

Macky Sall a déclaré avoir obtenu, en ce qui concerne ce fonds, le financement partiel de la route Ndioum-Ourossogui. De même a-t-il fait savoir que les Emirats arabes unis ont accepté de financer, sous forme de don, la construction d’une centrale électrique de 15 mégawatts, au profit du Sénégal, pour contribuer à l’amélioration de la fourniture d’électricité dans le pays.

Le président Sall a par ailleurs appelé les investisseurs à venir au Sénégal, dont l’environnement des affaires est selon lui favorable aux affaires, avec “un bon potentiel de développement”. De cette manière, a argué Macky Sall, les investisseurs étrangers pourront profiter des nombreuses opportunités d’affaires, dans un esprit gagnant-gagnant.

Le chef de l’Etat sénégalais a dit que l’Afrique se présente comme “un continent d’avenir, avec une population dynamique, une classe moyenne dynamique, des ressources importantes et un fort potentiel de développement”. “Le seul handicap que connaît le continent, c’est l’énergie”, a relevé Macky Sall.

Le président de la République a reçu en audience le directeur général du Fonds d’Abu Dhabi, l’un des sept plus grands fonds souverains du monde. Ce dernier, a-t-on signalé, a manifesté sa volonté de financer un programme de développement au Sénégal.

 

Les commentaires sont fermés.