Modern technology gives us many things.

Ouverture à Londres du Forum sur les investissements miniers en Afrique de l’Ouest

mines 1Le ministre sierra léonais des mines et des ressources minières, Minkailu Mansaray, et le Directeur général de l’Agence nationale des mines, Sahr Wonday, ont rejoint d’autres ministres et responsables du secteur minier à Londres où s’est ouvert mardi le Forum des investissements miniers en Afrique de l’ouest.

Ce sommet de deux jours regroupera des miniers, des investisseurs et des officiels gouvernementaux pour discuter du secteur minier en plein essor, afin d’identifier les importantes opportunités dans la région, trouver les moyens d’amoindrir les risques et avoir une perception claire de l’environnement règlementaire.

S’exprimant avant son départ, le ministre Mansaray a expliqué que le gouvernement s’était pleinement engagé pour le développement du secteur minier pour faire en sorte qu’il apporte le maximum de profits au peuple sierra léonais.

Cette rencontre, les 4 et 5 juin, constitue pour la Sierra Léone une grande opportunité pour montrer ses potentialités minières aux investisseurs, a-t-il indiqué.

Selon M. Mansaray, la Sierra Léone est actuellement considérée comme une destination mondiale pour les investissements dans le secteur des mines, du fait de ses importantes ressources minières et de ses récentes réformes visant à améliorer le cadre de la gouvernance du secteur minier.

Nous allons à ce sommet pour inciter les bons investisseurs, fiables et crédibles, les entrepreneurs et les financiers, à accompagner les efforts économiques que nous menons au profit du secteur minier, a ajouté le ministre.

Un supplément spécial faisant le point des potentialités minières de la Sierra Léone et intitulé « Sierra Leone Supplément 2013 » sera distribué, de même qu’un document sur les principales réformes pour une gouvernance saine, dans le but de renforcer la confiance des investisseurs qui souhaitent venir dans le pays.

Participent également à ce sommet, les ministres malien des mines, le Dr Amadou Baba Sy, le ministre nigérian des mines et du développement de la sidérurgie, Musa Mohammed Sada, le vice-ministre libérien chargé des opérations au ministère des mines, du foncier et de l’énergie, Sam G. Russ, ainsi que le ministre sénégalais des mines et de l’énergie, Aly Ngouille Ndiaye et son homologue burkinabè, Salif Lamoussa Kaboré.

 

 

Les commentaires sont fermés.