Modern technology gives us many things.

Ousmane Sonko : “Nous ne sommes pas à la merci de Macky Sall”

La manière dont la réforme du fichier électoral a été mené n’agrée guère la coalition Ndawi Askan Wi que dirige Ousmane Sonko. En conférence de presse, hier, l’ancien inspecteur des impôts et domaines s’est exprimé sur la pléthore de listes constatée aux Législatives. Il estime que les listes auraient pu être plus nombreuses que cela vu le nombre de mouvements et organisations qui n’ont pas pu réunir les signatures nécessaires à leurs candidatures. Mais, cette floraison de liste est surtout causé, selon lui, par le délitement du Parti démocratique sénégalais et du Parti socialiste.

A ce propos, Moustapha Cissé Lô a proposé d’introduire à l’Assemblée nationale une procédure d’urgence pour la modification du processus électoral afin d’exonérer à l’électeur de devoir choisir tous ces bulletins lui faisant perdre énormément de temps. Une proposition avec laquelle le leader de Pasteef/Les Patriotes et ses camarades ne cachent pas leur désaccord.

A en croire Ousmane Sonko, cela fait des années qu’ils ont proposé les bulletins uniques pour éviter le problème qui se pose actuellement mais rien n’a été fait jusque-là. Donc, ce n’est pas à moins de deux mois des élections Législatives que le pouvoir va appeler à un consensus ou à un vote de loi qui risque de violer la Constitution qui stipule qu’à moins de 6 mois des élections aucune modification ne doit être opérée sur fichier électoral.

Pour Sonko, puisque Macky Sall et son gouvernement ont fait cavalier seul depuis le début de la réforme, ils n’ont qu’à subir stoïquement les conséquences. “Il n’y a jamais eu une volonté de la part du gouvernement de dialoguer. Nous ne sommes pas à la merci de Macky Sall”, dira-t-il.

Les commentaires sont fermés.