Modern technology gives us many things.

 »Ouattara sera à la CPI, s’il n’organise pas les États généraux de la république » selon le FPI

affi guesanEn réaction aux propos du chef de l’Etat ivoirien sur les États généraux de la république, prônés par le Front populaire ivoirien (Fpi) pour la réconciliation des ivoiriens, Pascal Affi N’Guessan (photo) a déclaré ce mercredi au QG de campagne de Laurent Gbagbo à l’occasion d’une rencontre avec la presse que l’organisation de cette rencontre évitera à Alassane Ouattara de partir à la CPI.

« Les États généraux de la république sont une façon d’aider Ouattara. Peut-être que ses partisans ne le savent pas. Parce qu’aujourd’hui, il a choisi entre la voie de la CPI et celle des États généraux de la république  » a insisté le président du Parti de Laurent Gbagbo, cinq mois après avoir recouvré la liberté provisoire.

Convaincu que les États généraux de la république prônés par le FPI auront lieu, Pascal Affi N’Guessan ajoute : « S’il ne fait pas les États généraux, il sera à la CPI. Parce qu’il ne peut pas tenir entre le refus des États généraux et le refus de la CPI « 

Sans être plus explicite dans ses propos, le président du FPI a par ailleurs dénoncé le fait que l’actuel président a envoyé Laurent Gbagbo à la Haye.

L’organisation des États généraux de la république étant désormais l’une des exigences du FPI, son président précise : « Si au lendemain du 11 avril, il avait choisi la réconciliation, il ne serait pas là où il est. Ouattara a mis la CPI en difficulté, elle va le mettre en difficulté ».

En s’arcboutant sur l’organisation des États généraux de la république, le FPI a une position un peu floue quant à sa participation à la prochaine élection présidentielle.

« S’il n’y a pas de réconciliation je ne vois pas comment les élections se tiendront. Les États généraux c’est pour la préparation des élections. S’ils n’ont pas lieu, nous aviserons » a-t-il indiqué.
Pour l’heure, le président du FPI prévient le pouvoir d’Abidjan qu’il est prêt à assumer la place que l’histoire veut qu’il occupe : « Ceux qui pensent que nous allons avoir peur de la prison, qu’ils se détrompent. Nous allons vaincre la peur » a-t-il conclu.

 

Les commentaires sont fermés.