Modern technology gives us many things.

ONU: la situation humanitaire à l’est du Mali inquiétante

mali réfugiésGENEVE, 29 mai (Xinhua) – « La situation dans l’est du Mali est particulièrement inquiétante à cause du manque d’eau potable » a annoncé mardi à Genève le Bureau de l’ONU pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA).

Selon le porte-parole d’OCHA, Jens Laerke, la ville de Gao, située dans l’est de Mali, a de sérieux besoins en eau potable, et suite à une visite du coordinateur humanitaire de l’ONU au Mali, Aurélien Agbenonci, à Gao, la réhabilitation de l’ approvisionnement en eau est impératif pour les 70.000 personnes qui vivent dans la ville.

Jens Laerke a également dit « qu’en dehors de la ville de Gao, la situation est encore pire car l’absence d’électricité ne permet plus aux pompes de fonctionner et donc de distribuer de l’eau. »

Il a ajouté que « l’autre source d’eau est le fleuve Niger mais que 22 cas de choléra ont été enregistrés au mois de mai dont deux morts.»

D’après la porte-parole du Programme Alimentaire Mondial (PAM), Elisabeth Byrs, 374.000 personnes ont bénéficié de l’aide alimentaire à Gao et à Tombouctou. » « On peut également ajouter que 34.000 déplacés internes réfugiés à Mopti et 28.660 personnes réfugiées à Bamako profitent du soutien de l’organisation. », a-t- elle dit.

Le PAM a assisté 517.500 en mai et espère poursuivre son action et augmenter ses opérations au mois de juin. « Le but est d’aider 1 million de personnes d’ici la fin de l’année 2013 » a expliqué Elisabeth Byrs.

L’appel humanitaire pour le Mali est de 410 millions de dollars et à l’heure actuelle, 25% des fonds ont été récoltés.

Les commentaires sont fermés.