Modern technology gives us many things.

Obama a félicité Macky pour la tenue du procès Habré à Dakar

 obama macky habréLe président américain Barack Obama a “félicité” jeudi le Sénégal pour ses “efforts” en vue d’organiser sur son sol le procès de l’ex-président tchadien Hissène Habré, en exil à Dakar depuis 1990, et accusé de crimes contre l’humanité, a déclaré un haut responsable américain. “C’est un procès que nous avons soutenu et nous nous félicitons du leadership du Sénégal qui a entrepris ces efforts pour que justice soit faite”, a déclaré Ben Rhodes, conseiller américain adjoint à la sécurité nationale. Il a précisé que ce sujet avait été abordé lors de l’entretien jeudi à Dakar entre M. Obama, qui a entamé mercredi au Sénégal une tournée africaine d’une semaine, et son homologue sénégalais Macky Sall. M. Rhodes a affirmé que les Etats-Unis ont offert de participer financièrement à “cet effort” du Sénégal pour organiser le procès d’Hissène Habré. “Le soutien apporté par le président Barack Obama aux efforts déployés par le Sénégal pour que l’ancien dictateur du Tchad Hissène Habré puisse rendre des comptes illustre l’importance de cette affaire pour la justice en Afrique”, a estimé dans un communiqué l’organisation de défense des droits de l’Homme Human Rights Watch. Un tribunal spécial a été mis en place à Dakar pour juger Hissène Habré, doté d’un budget de 7,4 millions d’euros, chargé de juger l’ancien président tchadien pour des faits présumés commis entre le 7 juin 1982 et le 1er décembre 1990. Il a été créé en décembre 2012 à la suite d’un accord entre le Sénégal et l’Union africaine (UA) et est formé de quatre chambres spéciales: deux pour l’instruction et l’accusation, une Cour d’assises et une Cour d’appel, formées de juges africains, dont des Sénégalais. Hissène Habré vit en exil à Dakar depuis sa chute après huit ans au pouvoir au Tchad (1982-1990). Il est accusé de crimes contre l’humanité, crimes de guerre et torture. Des ONG parlent de 40.000 personnes tuées sous son régime. Le Sénégal avait été mandaté en juillet 2006 par l’UA pour juger M. Habré, mais l’ex-président sénégalais Abdoulaye Wade n’a jamais organisé de procès en douze ans de pouvoir (2000-2012). (AFP 28/06/2013)

Les commentaires sont fermés.