imageL’ex Président nigérian, Olusegun Obasanjo, devenu un citoyen ordinaire tout comme ses autres compatriotes, a dû faire la queue le 14 novembre dernier à Dubaï avant de prendre le vol « Emirates flight 783 » qui revenait à Lagos.

Selon Christopher Achobang, il ressort qu’au moment où les passagers de la classe économique étaient en rang pour l’embarquement, l’arrivée d’Obasanjo leur a été signalée. Du coup, les passagers ont été priés de céder le passage et d’accorder la priorité à Obasanjo pour qu’il embarque.

Non contents de cette de cette demande, les passagers nigérians de la classe économique ont protesté et ont refusé d’accorder la priorité à leur ex dirigeant militaire devenu civile.

Des raisons de ce refus, des passagers ont prétexté que pendant qu’Obasanjo était au pouvoir, il les avait dominé pendant plus de 10 ans et bénéficiait de certains avantages et honneurs qu’ils lui rendaient. Forts de ces rappels, les passagers ont protesté que cette fois-ci ils ne sont plus prêts à faire honneur ou à céder le passage. Sur cette protestation l’ordre d’arrivée fut respecté pour l’embarquement.

Abordé plus tard par un passager dans l’avion s’il n’avait peur des autres passagers qui étaient en colère contre lui, Obasanjo fait savoir à son interlocuteur qu’il est avec un autre passager qui assure sa sécurité.

PARTAGER