Modern technology gives us many things.

Nigéria : Obasanjo démissionne du Parti, le président Goodluck est isolé

goodluck obasanjoL’ex Président nigérian, Olusegun Obasanjo, s’est retiré temporairement du ” Peoples Democratic Party ” (PDP), le parti au pouvoir pour ne pas cautionner un criminel à la tête de sa formation politique dans la région sud-ouest du pays.

Obasanjo notifié son retrait du PDP par l’entremise d’une lettre envoyée à Alhaji Bamanga Tukur, le président national du PDP avec une ampliation au Président Goodluck Jonathan, le leader national du parti. La lettre a été rédigée le 7 janvier et elle est parvenue à la connaissance de la presse le samedi 11 janvier.

Du contenu de cette nouvelle lettre d’Obasanjo, il a écrit qu’il suspend toutes ses activités du PDP parce que le parti nie les principes moraux, la décence et la discipline dans ses prises de décisions. Il a justifié que ces dérives affectent le Sud-ouest, la localité d’où il est originaire.

Obasanjo reproche au parti au pouvoir d’imposer quelqu’un dont il n’a pas révélé le nom à la région sud-ouest du pays comme son représentant. Par rapport à ce fait, Obasanjo a fait remarquer que le représentant régional du PDP dont il est question est recherché à l’extérieur du pays. En clair, Obasanjo souhaite que la personne qu’il indexe soit déclarée inapte à tout poste de direction au sein du parti au pouvoir,

De l’analyse des faits, la personne soupçonnée serait Buruji Kashamu, le chef du PDP dans l’Etat d’Ogun, région sud-ouest du pays où l’ex Président se réfère.

Fort de ses griefs et du refus de voir sa région dirigée par un repris de justice, l’ex dirigeant militaire qui est devenu très critique envers son successeur Goodluck est parvenu à la conclusion que « … je mettrai en considération la mise à un terme de mes activités dans le PDP sur le plan local, régional et national jusqu’à ce que la situation anormale et honteuse soit corrigée ».

En attendant une réaction officielle de la direction du PDP après le retrait d’un de ses membres influents, à la base certains militants qui ne sont plus en odeur de sainteté avec Obasanjo se font entendre. Ces derniers prétextent qu’à partir du moment où Obasanjo s’est lui-même éjecté du PDP, le parti va pouvoir reverdir pour plus de cohésions dans ses rangs afin de préparer les batailles futures.

 

Les commentaires sont fermés.