Modern technology gives us many things.

Niger : Areva ferme ses mines…Le gouvernement négocie

areva niger 1PARIS/NIAMEY, (Reuters)- Areva a fermé ses mines d’uranium au Niger pour des travaux d’entretien jusqu’à mi-janvier tandis que les négociations avec le gouvernement en vue du renouvellement de ses conventions d’exploitation se poursuivent, a annoncé vendredi un porte-parole du spécialiste public du nucléaire.

Le Niger, quatrième producteur mondial d’uranium, cherche à obtenir davantage de royalties du groupe français après l’arrivée à terme fin 2013 des conventions définissant les conditions d’extraction dans le pays.

Confirmant des informations syndicales, le porte-parole d’Areva a dit que les mines de Somair et Cominak étaient fermées depuis mi-décembre et qu’elles le resteront jusqu’à mi-janvier. Les licences, d’une durée de dix ans, sont arrivées à expiration le 31 décembre, mais le Niger a publié quelques jours plus tôt un décret pouvant servir de cadre légal à la poursuite des opérations pour le moment.

Inoua Neino, secrétaire général du syndicat des mineurs Syntramin, a précisé que les travaux d’entretien, qui devaient avoir lieu en avril 2014, avaient tout simplement été avancés. Un porte-parole d’Areva a rappelé que les mines fermaient traditionnellement pour des travaux de maintenance environ deux fois par an pour des périodes allant de deux semaines à un mois. Des sources ont indiqué à Reuters le mois dernier que les négociations au sujet de l’exploitation des mines d’uranium pourraient être prolongées de trois mois après l’échec des discussions à l’échéance de la fin 2013. Ces négociations ont démarré il y a près de deux ans.

Les commentaires sont fermés.