Modern technology gives us many things.

Nicolas Sarkozy, un pas de plus vers le retour

sarko 3Nicolas Sarkozy sur les traces de Chaban-Delmas ? Toujours est-il que l’ancien Président, invité au déjeuner à l’Assemblée nationale de l’association des amis de Jacques Chaban-Delmas, a exalté hier «le rassemblement» et «le respect des différences», dénonçant au contraire «le repliement idéologique, la consanguinité politique et de l’enfermement autour d’un clan partisan». Sans doute faut-il voir là une étape de plus de son retour sur la scène politique dont plus aucun de ses amis ne doute. Chacune de ses sorties publiques est une «carte postale», selon l’expression du fidèle Hortefeux, envoyée aux Français. Ce n’est sans doute pas un hasard si Sarkozy a cité plusieurs passages du célèbre discours sur «la Nouvelle société», prononcé par l’ancien Premier ministre de Georges Pompidou, lors de son investiture le 16 septembre 1969, en louant le «courage» qu’il a eu de «dire la vérité aux Français», sa «modernité» et son esprit «visionnaire». Jacques Chaban-Delmas disait que «le dialogue, la participation, l’allègement de l’État, l’ouverture, l’absence de sectarisme doivent permettre à une vieille nation de se réformer dès lors qu’elle prend collectivement conscience du poids de ses archaïsmes et du danger de ses conservatismes.» Mais Sarkozy n’entend pas déjà replonger dans l’arène, expliquant qu’»après dix ans de vie politique», il avait «choisi de (s)’extraire du vacarme de la vie politique actuelle.» Pour l’instant, il se contente d’aller applaudir Carla à ses concerts. Mais il reçoit aussi quotidiennement ses amis dans ses bureaux, et ce n’est pas pour parler musique…

Reste que l’ancien Président pourrait connaître de nouveaux démêlés judiciaires. La chambre régionale des comptes d’Île-de-France a effectué hier un contrôle sur un marché concernant la fibre optique de très haut débit passé dans les Hauts-de-Seine entre 2004 et 2007, période durant laquelle Nicolas Sarkozy présidait le conseil général de ce département.

Les commentaires sont fermés.