Modern technology gives us many things.

‘’Moustapha Diakhaté s’adonne à la prostitution politique’’ selon le PDS

moustapha Diakhaté 2C’est par un communiqué de presse que les libéraux de France ont traité le président du Groupe parlementaire Benno Bokk Yakaar, Moustapha Diakhaté de tous les noms d’oiseau : « Cette personne s’adonne tristement  à  la prostitution politique pour simplement garder sa place de président de groupe parlementaire  « Benno Bokk Yakaar ». Ce n’est un secret pour personne… »

Communiqué de presse

 

La fédération du parti démocratique sénégalais de France a constaté à l’instar de tous les Sénégalais un acharnement sans commune mesure des valets de Macky Sall sur le Président Abdoulaye Wade et de sa famille politique plus précisément le PDS.

A la tête de cette vaste campagne de dénigrement et de calomnie, orchestrée par Macky Sall, figure le député Moustapha Diakhaté qui a choisi depuis quelque temps une cible, le président Abdoulaye Wade. Dans un communiqué daté du 19/12/2013, il a presque insulté l’ancien président de la république du Sénégal, lui reprochant de parler du Sénégal. 

Cette personne s’adonne tristement  à  la prostitution politique pour simplement garder sa place de président de groupe parlementaire  « Benno Bokk Yakaar ». Ce n’est un secret pour personne que la majorité des députés de ce groupe parlementaire lui conteste son poste à cause de son inculture mais également sa propension à vouloir satisfaire sans aucune dignité les désirs de son roi Macky Sall et cela même à l’encontre de tous les principes fondamentaux qui régissent la république et la société sénégalaise.

Certains responsables de l’APR qui étaient au courant de ses négociations avec le PDS avant l’élection présidentielle de 2012 lui reprochent sa tortuosité et sa versatilité dans sa démarche de tous les jours mais également sa démission de l’APR avant le premier tour de l’élection présidentielle traitant même ce parti de mouvement de soutien géré aux antipodes de la démocratie.

Moustapha Cissé Lô, l’autre fou du roi Macky Sall qui s’est tristement illustré comme à son habitude lors du grand Magal de Touba en soutenant que « Macky Sall est le roi, il peut emprisonner qui il veut, ou pardonner qui il veut » et en s’attaquant au PDS. Mais seul un fou comme cet énergumène ignore qu’au Sénégal nous avons élu un président et non pas un roi et que les décisions de justice doivent exclusivement résulter du seul pouvoir judiciaire. Mais cette déclaration du fou de Macky Sall renferme quand même une part de vérité car depuis son accession à la magistrature suprême la justice fonctionne sous ses ordres.

 

Ces réactions révèlent  la fragilité de leur pouvoir et la petitesse des personnes qui l’incarnent à commencer par Macky Sall.  Ce dernier manque cruellement d’élégance républicaine et de gratitude à l’endroit de  la personne qui l’a extirpé de l’extrême pauvreté d’où il se débattait. Il manque même  de courage en envoyant ses sujets insulter  le président Wade et toute la république.

C’est deux « Moustapha » qui ont accepté honteusement ce boulot, « d’insulteurs » attitrés de la dynastie « Faye-Sall » mobilisent toute leur énergie et leur  insolence  pour garder la confiance  et les faveurs du couple présidentiel surtout avec Moustapha Diakhaté qui a savamment réussi sa  mission de reconversion en « talibé » de Mimi Touré.  Ces deux  personnes seraient  même prêtes à négocier tous leurs principes et marchander toutes leurs ambitions  pour rester dans les grâces de Macky Sall et sa femme. 

Le parti démocratique et son secrétaire général se prononceront sur la situation difficile que traverse notre cher Sénégal à chaque fois que de besoin et cela ni Macky Sall ni Mimi Touré ne pourront en faire obstacle. Car tous les sénégalais réclament le retour du PDS aux affaires pour extirper notre pays de ces mains inexpertes et incompétentes.

Le Fédération PDS/France ne laissera plus personne insulter le Président Wade, ni le traitre Macky Sall, ni l’arriviste Mimi Touré, encore moins les fayots (Moustapha Diakhaté, Moustapha Cissé Lo et autres) de la dynastie Faye-Sall. Si le respect que lui doit la république est confisqué par un régime revanchard et sans dignité, les militants du PDS imposeront par tous les moyens ce respect. C’est ainsi dit, œil pour œil, dent pour dent.

C’est dans cette perspective que la fédération du parti démocratique de France invite toute la presse nationale et internationale au grand dîner-débat qu’elle organisera le samedi 04 Janvier  2014 à Paris pour le lancement de son « livre bleu ».

Vive un PDS fort et conquérant

Vive le SENEGAL

Pour la fédération de France,

Ibrahima DIOP

Chargé de la communication

Les commentaires sont fermés.