Modern technology gives us many things.

Moustapha Diakhaté accuse Seydi Gassama de déshonorer Amnesty International

moustapha diakhaté 1C’est avec la plus grande fermeté que je condamne les imputations manifestement falsifiées, tronquées des actes de violations des droits humains commis au Sénégal, notamment, à la fın du corset wadien et signalés dans le rapport 2013 de la très sérieuse Ong Amnesty International.

La supercherie de Monsieur Gassama est d’autant plus grosse qu’elle a réussi à faire croire, même à la perspicace presse sénégalaise, qu’il s’agirait d’un jugement d’Amnesty internatıonal contre la politique du gouvernement de Macky Sall en matière de droits humains.

Je forme le vœu que Seydi Gassama, l’auteur de cette agression politicienne contre les autorités sénégalaises, soit rapidement et sévèrement sanctionné par Amnesty international si l’Ong ne veut pas perdre sa crédibilité légendaire du fait de l’incompétence et de la dıscourtoisie de son représentant au Sénégal.

Au nom du Groupe Bennoo Bokk Yakaar, ainsi qu’en mon nom personnel, j’adresse l’expression de notre solidarité au Président Sall visé par cet acte, ainsi qu’à l’ensemble de la majorité présidentielle qui se consacrent depuis avril 2012 à la promotion des droits humains et à la lutte contre l’impunité dans notre pays.

Moustapha Diakhaté

Président du groupe parlementaire BBY

Les commentaires sont fermés.