Modern technology gives us many things.

Moustapha Cissé Lo : « Si ABC décide de descendre du train, qu’il assume… »

abc el pistoléroLe député Moustapha Cissé Lô a invité l’ancien coordonnateur de l’Aliance pour la république (APR), Me Alioune Badara Cissé, à assumer sa responsabilité de se porter en faux contre les positions de cette formation politique, au pouvoir depuis mars 2012, et dont il est l’un des fondateurs.

‘’S’il décide de descendre du train, il n’a qu’à assumer ses responsabilités. J’estime que on ne peut pas traverser autant de difficultés pour accéder au pouvoir et avoir une telle attitude’’, a-t-il dit, dimanche à Saint-Louis.

Secrétaire national chargé des comités d’entreprises à l’APR, M. Lô qui présidait les traditionnelles régates de Guet-Ndar, en a profité pour commenter la disgrâce de l’ex-ministre des Affaires étrangères, lequel est originaire de la vielle ville.

Mercredi dernier, le président de l’APR, Macky Sall, mettait fin aux fonctions de coordonnateur national de l’APR exercées par Alioune Badara Cissé et le relevait de toutes les instances de direction dudit parti, à savoir le Secrétariat exécutif national et le Directoire politique national.

‘’Nous avons combattu ensemble pour créer l’APR (en décembre 2008), mais en politique soit on est ensemble ou bien on se sépare. On ne peut pas avoir un pied dedans et un autre dehors’’, a estimé Moustapha Cissé Lô, un vice-président à l’Assemblée nationale.

‘’Dès lors que nous avons constaté que ABC posait des actes fractionnistes qui ne corroboraient pas avec le programme Yonnu Yokuté, on l’a sanctionné comme un simple militant’’, a indiqué le député qui est aussi responsable politique à Touba.

‘’Le bon sens aurait voulu qu’il (Me Cissé) reste dans les rangs pour nous permettre de réaliser les ambitions que nous avons durant notre mandat présidentiel pour le Sénégal’’, a-t-il soutenu.

Pour M. Lô, ‘’l’APR est une armée soudée autour du président Macky Sall et ses alliés de Benno Bokk Yaakar pour atteindre les objectifs de faire du Sénégal un pays émergent’’.

Il dit partager la décision du Secrétariat exécutif national de l’APR, mais il a avoué que Me Cissé restait pour lui un frère et un ami. ‘’Nous l’aimons beaucoup pour avoir cheminé ensemble.’’

‘’En plus, c’est un talibé mouride avec qui nous partageons notre attachement à Cheikh Ahmadou Bamba’’, a ajouté M. Lô. Il s’est gardé de se prononcer sur l’origine de la brouille entre Alioune Badara Cissé et Macky Sall.

Les commentaires sont fermés.