Modern technology gives us many things.

Mor Ngom à Gouloumbou après une série de 25 morts: il a parlé pendant 3 heures…

24 heures après la marche organisée par les populations de Gouloumbou et villages environnants, le Ministre Mor Ngom en charge de l’environnement est descendu sur le terrain. Il a tenu à rencontrer, ce mercredi 21 mai 2014, les marcheurs, les familles des 25 victimes de l’hippopotame qui sévit dans les eaux poissonneuses de Gouloumbou. Pendant plus de 3 tours d’horloge, au centre de santé de cette localité, le Ministre est largement revenu sur les dispositions prises par le gouvernement pour la protection des populations de cette zone. Selon lui, le gouvernement va soutenir les pêcheurs en leur permettant d’avoir des pirogues motorisées, d’accéder aux crédits pour l’autofinancement de leurs activités, les encadrer à embrasser d’autres activités génératrice de revenus, différentes de la pêche. Pour l’hippopotame, des mesures sont en train d’être prises par les services compétents des eaux et forêts ainsi que des parcs nationaux pour éviter d’autres cas de meurtres. Les populations ont trouvé une oreille attentive à leur préoccupation principale. Selon elles, c’est la première fois que juste après une marché de dénonciation, qu’un ministre de la république vienne écouter et proposer des solutions. A en croire monsieur Traoré qui a parlé en leur nom, « quand quelqu’un reconnait ses erreurs et vous demande pardon, mais vous êtes obligés de le pardonner. Nous avons senti que le ministre Mor Ngom a regretté les propos tenus et donc nous lui prions seulement de respecter les engagements pris ici pour notre protection et notre soutien ». Après la rencontre pleine d’engagements, Mor Ngom a rendu visite aux familles des victimes de la bête pour un soutien moral et financier. Ce qui est seulement regrettable, est qu’il a fallu 25 morts pour que le gouvernement réagisse. La même attitude est notée avec la série de meurtres des malades mentaux errants.

Sadio SOUMARE à Tamba pour Xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.