Modern technology gives us many things.

Monsieur le Président, tendez la main à Wade !…Par S. Anta Ndiaye

« L’exemple de Madiba me donne envie d’être meilleur »a dit Barack Obama

Monsieur le Président,

wade macky DAu risque d’apparaitre comme un illuminé, rejeté par tous, je reviens, cette fois-ci, vous supplier de tendre la main à Abdoulaye Wade. Cette première phrase était conçue à l’entame pour figurer dans la conclusion de ma lettre, mais sous le poids de l’émotion que je viens de vivre en direct à la télévision française, je n’ai pas voulu la retenir plus longtemps.

L’Histoire nous offre, en de rares occasions, des moments pour faire juste ce qu’il faut. Un de ces moments est arrivé : la disparition de Madiba réconcilie le Monde avec lui-même. Toutes les idéologies, tous les « ismes » et autres considérations diviseuses, courbent l’échine et se retirent poliment sous la silhouette du Colosse Madiba. Tous se donnent la main pour conjurer le Mal qui a construit Nelson. Mandela est le ciment qui raffermit nos sentiments nobles et détruit l’épicentre de nos mésententes coupables. Ne ratons pas le coche !

Je vous sais généreux et juste, Monsieur le Président. Vous avez été mon parrain à la CIS et je n’ai jamais caché l’estime que j’avais pour l’homme politique avisé que vous avez incarné aux yeux de beaucoup de cadres du PDS des années de braise. Je ne peux pas croire à l’existence d’un différend fatal entre Wade et vous. Tendez-lui la main pour réussir votre mission. Vous avez été le plus calme, le plus patient mais peut-être aussi le plus intelligent des « fils ». Restez un leader conciliant, un Président qui pardonne pour réunir les ondes positives et déclencher l’inspiration collective ! Tendez la main à Wade !

Barack Obama présent à Soweto aux côtés de ses prédécesseurs Bush, Clinton, Carter et leurs épouses est allé serrer la main à l’ennemie de toujours : Cuba. Raoul, le frère de Castro a accepté l’initiative du « yankee », sourire aux lèvres ! Hollande et Sarkozy ensemble devisaient aimablement alors que Bush est allé taquiner notre Jerry Rawlings continental ! Que c’est beau tout cela !

Les points d’exclamation qui foisonnent dans cette lettre expriment  l’intensité de l’émotion qui l’a produite. Que personne ne vous dise autre chose à retenir Monsieur le Président. Tendez la main à Wade, Il est encore temps !

Que cette date du 10 décembre 2013 qui  parle au Monde depuis Soweto, nous guide sur la voie du pardon et des retrouvailles pacifiques !

Et que vive Mandela!

Souleymane Anta Ndiaye, initiateur du Pôle de Jonction-Paris

souleyanta@gmail.com

Les commentaires sont fermés.