Modern technology gives us many things.

Le Ministre du commerce accélère la cadence sur la plateforme économique de…

Le ministre du commerce Alioune Sarr s’est rendu ce Mardi sur la plateforme économique de Bignona pour voir l’état d’avancement des travaux de construction de l’unité de conditionnement de la pulpe de manque en construction sur le site. Le ministre a particulièrement insisté sur le respect des délais de livraison de l’ouvrage

Plus de 57% de la mangue produite au Sénégal vient de la Casamance et le département de Bignona a un atout non négligeable dans ce domaine. C’est la raison pour laquelle le ministère du commerce a décidé de doter la région d’infrastructure adéquate pour créer de la valeur ajoutée à cette spéculation. Une unité de conditionnement de la pulpe de mangue est en construction sur la plateforme économique de Bignona. Le ministre du commerce s’est rendu sur les lieux ce Mardi pour constater l’état d’avancement des travaux. Ce déplacement et d’autres efforts déjà faits démontre l’intérêt que le ministre porte à ce projet selon le maire de Bignona. Mamadou Lamine Keita de rappeler que de 50 millions initialement prévus pour ce projet, le ministre a su relever de façon substantielle l’enveloppe à 300 millions ce qui constitue pour lui une volonté manifeste de répondre à une préoccupation forte des populations du sud.

L’objectif est de faire de Bignona le centre de production et de conditionnement de la pulpe de mangue par la mise en place de tout un dispositif. Toutefois, le ministre Alioune Sarr tient beaucoup au respect des délais dans la réalisation des infrastructures. Il a alors instruit au gouverneur de faire en sorte que l’ouvrage soit livré dans 8 mois conformément au délai fixé dans le contrat avec l’entreprise.

Pour amener les populations à s’intéresser davantage à ce qui se fait pour rendre plus compétitifs les fruits produits en Casamance la mangue notamment, le ministre du commerce a pris une mesure importante ; au mois de juin, sera lancée la campagne de commercialisation de la mangue à Bignona. Le maire de Bignona, en rapport avec les autorités administratives est chargé d’organiser cette importante rencontre qui va réunir producteurs et industriels venant de tout le pays et des pays d’Afrique comme le Maroc qui seront invités

Les autorités administratives en rapport avec le Maire et l’entreprise sont chargées de veiller sur le bon déroulement des travaux pour que dans 8 mois l’infrastructure soit mise en service au grand bonheur des producteurs de la région.

L.BADIANE pour xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.