Modern technology gives us many things.

Mimi Touré veut restructurer les entreprises dans un court délai

« Plusieurs entreprises sénégalaises connaissent des difficultés d’ordre financier ou sont à court de liquidité. Certaines ont des problèmes sur le plan juridique et fiscal et d’autres sur le plan du management et de la gouvernance » telles sont les conclusions du Comité interministériel de restructuration des entreprises publiques (CIREP) qui tenait hier une réunion présidée par le Premier ministre Mimi Touré. Et l’objectif du  CIREP était de prendre dans les semaines à venir les mesures urgentes qu’il y a lieu de prendre pour ces entreprises.

 Et selon le coordonnateur du Cirep, Abou Mbaye Sall, la société africaine de raffinage (SAR), les industries chimiques u Sénégal (ICS), Sénégal Airlines, Dem Dikk, King Fahd Hôtel sont en voie de restructuration. « Il y a eu d’autres entreprises même privées qui sont ciblées à l’image des industries de tomate. La restructuration des entreprises se fait d’abord au plan interne des entreprises. Et ça se fera avec l’appui de l’Etat. Cette restructuration peut prendre des mois voire des années » dira-t-il.

Mais le premier Mimi Tour veut des résultats à court terme. Elle a demandé au CIREP de lui faire des propositions et des mesures concrètes d’ici à 15 jours.

Penda Sow.xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.