Modern technology gives us many things.

Mimi Touré invite les diplomates à être plus vigilants sur les risques…

conf ambLe Premier ministre Aminata Touré a invité, samedi à Dakar, les diplomates et attachés militaires sénégalais à s’atteler davantage à prévenir et à alerter sur les ”risques multiformes” auxquels le Sénégal se trouve confronté en raison d’un environnement international complexe.

“Vous avez le devoir de prévenir, sinon d’alerter, sans complaisance aucune, sur les risques multiformes qui menacent notre pays”, a déclaré le chef du gouvernement sénégalais, en présidant la cérémonie de clôture de la quatrième conférence des ambassadeurs et consuls généraux du Sénégal.

D’une durée de trois jours, cette réunion consacrée essentiellement à “la diplomatie économique” s’était ouverte jeudi à Dakar. Elle a enregistré la participation de 53 ambassadeurs, 14 consuls généraux, sept chefs de bureau économique du Sénégal à l’étranger et 22 attachés militaires navals et d’air.

S’adressant à ce parterre de diplomates, le Premier ministre leur a dit qu’ils se doivent d’être des sentinelles “dans un environnement international et régional complexe et en pleine convulsion”. Le défi de la stabilité est un combat de tous les jours et de tous les niveaux, a-t-elle insisté, en notant que les questions sécuritaires ont été au cœur de ce conclave.

“Je m’en félicite, puisque cette orientation que vous avez prise traduit la parfaite intelligence que vous avez de l’imbrication et de l’interconnexion de l’ensemble des sujets. En réalité, point de prospérité sans paix !”, a martelé Mme Touré.

Elle a en outre assuré que les autorités feront le nécessaire pour un suivi régulier et une application des recommandations issues de cette quatrième conférence des ambassadeurs et consuls généraux du Sénégal.

Dans ce sens, le ministre des Affaires étrangères Mankeur Ndiaye a déclaré que des réflexions sont en cours pour l’organisation de cette conférence dans des délais réguliers. “Depuis l’indépendance, a-t-il souligné, c’est la quatrième conférence des ambassadeurs. Nous comptons rapprocher les périodicités pour pouvoir l’organiser tous les deux ou trois ans”.

 

Les commentaires sont fermés.