Modern technology gives us many things.

Meurtre de Mawlani Sané: Crainte des parents de détenus accusés d’avoir dénoncé les gardes pénitentiaires

prison 1
Les familles des détenus, Ngouda Cissé et Pape Diokhané, craignent que ces derniers soient traités avec barbarie à Rebeuss. Et, pour cause, les pénitenciers les accusent d’avoir dénoncé leurs collègues dans le meurtre de Cheikh Mawlani Sané.
« C’est vous qui avez balancé nos collègues, sachez que votre dénonciation ne restera pas impunie », leur aurait lancé un maton au Tribunal de Dakar samedi dernier. Selon L’Observateur, la scène s’est déroulée en présence des familles des deux détenus. Dans les colonnes du journal, Ibra Diokhané, jeune frère de Pape Diokhané, déclare: « Je suis très inquiet du sort que l’on va réserver à mon frère, puisqu’on l’accuse d’avoir dénoncé les gardes pénitentiaires alors que lui ne se retrouve pas dans ce qui a été dit ou sur les choses qui ont été racontées ça et là ».
Même son de cloche chez le père de Ngouda Cissé:  » C’est mon fils aîné et j’ai peur qu’on veuille lui faire du tort ou qu’il fasse l’objet de représailles parce qu’il a dit des choses. Je demande aux autorités de protéger mon fils, s’il lui arrive quoi que ce soit, les gardes pénitentiaires seraient responsables ».

Les commentaires sont fermés.