Après avoir remporté les suffrages dans sa commune, le maire de Bambilor a effectué une tournée dans les différents villages de sa localité pour remercier les populations qui ont massivement voté pour la victoire de Benno Bokk Yakaar, lors des législatives du 30 Juillet dernier. Une occasion pour Ndiagne Diop, de remobiliser les troupes en direction de la présidentielle de 2019. « Il nous faut maintenir cette dynamique victorieuse afin de pouvoir réélire le président Macky Sall dès le 1er tour avec au moins 70% des suffrages » a –t-il dit aux populations de Bambilor.

En outre il a demandé à ce que les jeunes qui auront l’âge de voter soient inscrits sur les listes afin que l’objectif d’un second mandat présidentiel puisse être réalisé au niveau de sa commune. Selon lui, il n’était pas évident pour le ministre de l’intérieur de relever le défi de l’organisation des élections législatives  avec les 47 listes qui étaient en compétition. C’est pourquoi il estime que « Abdoulaye Daouda Diallo mérite d’être félicité pour avoir réussi le pari ».

Malgré les critiques bien fondées de l’opposition sur l’impartialité du ministre de l’intérieur en tant que juge et partie, Ndiagne Diop considère qu’ « il appartient au président de la République de nommer et de désigner ses ministres ». D’autre part, il a laissé croire que le président Abdoulaye Wade dont la coalition Manko Wattu Sénégal a acquis 19 sièges à l’issue du scrutin malgré son âge, était venu pour déstabiliser le pays. A en croire le maire de Bambilor « Karim Wade  ne pourra pas se présenter à la présidentielle de 2019, c’est la raison pour laquelle WADE veux renoncer aux prochaines joutes électorales ».

Dakaractu

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here