Modern technology gives us many things.

Me Moussa Diop dézingue Mankoo : “On a une opposition bourgeoise, malhonnête et nihiliste

Le Secrétaire général d’Alternative générationnelle (AG/Jotna), Me Moussa Diop, n’est pas tendre avec l’opposition. Dans l’entretien qu’il a accordé à Xibaaru, il est revenu sur les propos injurieux tenus par Idrissa Seck contre Me Wade qui en a pris pour son grade au passage. Ainsi donc, il estime que Mankoo, dont les deux hommes sont la cheville ouvrière, est une coalition contre-nature qui va finir par se disloquer. D’ailleurs, minimisant la mobilisation de cette dernière, il dira que ce sont 43 partis et mouvements qui se s’étaient regroupés vendredi dernier à la Place de l’Obélisque pour réussir à faire autant que AG/Jotna le weekend d’avant.

Listant les réalisations du Président aussi bien au niveau urbain que rural, le Directeur général de Dakar Dem Dikk dira qu’on a une opposition bourgeoise, malhonnête et nihiliste. Parce qu’en 5 ans, soutient-il, le chef de l’Etat a fait mieux que Senghor, Diouf et Wade en 52 ans grâce au Plan Sénégal Émergent. Aussi, reprend-t-il la pique du Président Macky Sall qui disait des leaders de Mankoo qu’ils ont la nostalgie des chutes pour dire qu’ils ne peuvent pas faire face.

Ce n’est pas tout, Me Diop s’est également exprimé sur l’affaire Khalifa Sall indiquant qu’on ne peut nullement parler d’acharnement politique vu les preuves matérielles dont dispose le procureur de la République. Et, pour la gouverne de ceux qui dénoncent sa détention provisoire, elle était de mise, selon lui, puisque le maire de Dakar a refusé de payer la caution qui devait lui éviter un séjour en prison. Du moins jusqu’à ce que toute la lumière soit faite sur cette affaire.

Parlant de la polémique sur le pétrole, il s’étonne du tintamarre et des agitations des uns et des autres à l’instar d’Abdoul Mbaye qui ne serait pas du tout blanc comme neige. Entretien.

Les commentaires sont fermés.