Modern technology gives us many things.

Me El Hadj Diouf lance la coalition « Leeral » pour une majorité écrasante à l’Assemblée Nationale

Me El Hadj Diouf met fin au mystère  qui entourait sa participation aux législatives du 30 juillet 2017. Il a mis en place une coalition dénommé « Leeral ». Cette coalition, en plus de son parti le PTP, comprendra d’autres entités comme le mouvement « Dolel sa bopp » du colonel Cheikh Sadibou Gueye, le parti pour l’avenir et la solidarité d’Albert Mendy, le FPD de l’ancien ministre Mamadou Makalou et le Réseau des femmes Lébous pour un développement durable.

Me El Hadj Diouf est revenu sur la la création de cette coalition. A l’en croire, un député ne doit être ni du côté du pouvoir, ni contre le pouvoir, mais il doit être là pour défendre le peuple :  « Nous irons avec le peuple parce que nous sommes des députés du peuple, nous ne sommes pas des députés du Président de la République, nous ne sommes pas des députés de l’opposition. Les autres se battent pour conserver le pouvoir et exécuter les désidératas du pouvoir, pour faire plaisir au Président de la République. Ils ne vont pas le contrôler, ils ne vont pas contrôler son gouvernement. Ils ne savent pas qu’ils sont là pour le peuple, ils ne savent pas leur mission. D’un autre côté, il y’a des députés qui viennent uniquement pour remplacer le Président, », a-t-il indiqué.

Le député de préciser que nous ne sommes pas dans le cadre d’une élection présidentielle : « Des gens ont développé des programmes de développement, cela ne nous intéresse pas. Le moment venu, nous aviserons, mais, pour le moment, ce sont des élections pour envoyer des députés à l’Assemblée Nationale, des avocats du peuple pour défendre le peuple, pour dire ce que le peuple souhaite », a-t-il fait remarquer.

« Etant donné que  nous avons prouvé à l’Assemblée Nationale, bous avons montré c’est quoi le député, qu’est ce qu’il doit faire à l’Assemblée Nationale, les Sénégalais sont avertis, c’est pourquoi on leur tend la main. Nous pensons qu’ils vont nous donner une majorité écrasante à l’Assemblée Nationale pour servir, uniquement, les intérêts supérieurs de la Nation Sénégalaise », indique Me El Hadj Diouf.

Ce dernier d’insister sur le fait qu’ils vont faire des doléances du peuple Sénégalais leur combat une fois à l’Hémicycle : « Nous allons à l’Assemblée Nationale, non pas pour faire plaisir au Président de la République ou à l’opposition, nous y irons pour voir ce qui ne va pas pour le signaler, recueillir les doléances des populations et les poser sur la table du gouvernement pour qu’il apporte des solutions, des remèdes aux maux des populations Sénégalais ».

Avant de conclure, il  fera noter que , arrivé à la porte de l’Assemblée Nationale, tout député doit se débarrasser « de son manteau politique pour ne voir que l’intérêt supérieur du peuple du Sénégal, c’est pourquoi les Sénégalais doivent choisir les députés du peuple ».

1 commentaire
  1. negué dit

    El hadj diouf n’a même pas de formation politique digne de ce nom , il se permet de mettre sur pied un coalition. c’est vraiment pathétique et insensé. nous devons reformer les modalités de la création de coalition.

Les commentaires sont fermés.