Khalifa Sall

Suite à la sortie des avocats du maire de Dakar qui compte porter la libération de Khalifa Sall à l’international, la réplique n’a pas tardé. Me Baboucar Cissé, avocat de l’Etat reste catégorique. Selon la robe noire, nul ne peut maintenant bloquer la procédure. « Ces avocats peuvent porter plainte à la cour de justice de la Cedeao, aux Nations ou autres, mais Khalifa Sall sera jugé », fulmine l’avocat.

Il n y va pas par le dos de la cuillère. « Le dossier sera bien enrôlé, ses avocats sont dans leur rôle. Le dossier est clair comme de l’eau de roche. Les carottes sont déjà cuites, ils agitent pour que le procès ne se tienne pas », tance la robe noire sur les ondes de la RFM.

Très en verve, il est d’avis que les conseillers du maire de Dakar sont libres d’assister leur client. D’ailleurs sur cette plainte à l’étranger, il en rit. « Khalifa Sall n’a pas été interpellé quand il avait un statut de député donc rien ne change », dit-il. Et de renchérir : «Ses conseils savent comment le sortir de prison en payant juste la caution estimée à 1,8 milliards F Cfa en attendant un jugement ».

Senegal7

 

PARTAGER