Modern technology gives us many things.

Me Abdoulaye Wade gagne son procès en France: il ne doit rien à…

wade 5En avril 2013, Olivier Marqueze-Pouey le patron de la société française «Accompagnement services» accusait Wade de lui avoir laissé une ardoise de plus de 350.000 euros soit 227 millions FCFA. Et faute de pouvoir récupérer son argent après avoir envoyé plusieurs sommations à Me Wade à Versailles, Olivier Marqueze-Pouey s’était tourné le 9 avril 2013 dernier vers le tribunal de Versailles pour obtenir gain de cause. En effet le différend a été tranché par la justice. La 2ème Chambre Civile du Tribunal de Grande Instance de Versailles, par jugement rendu le 7 janvier 2014 vient de donner raison à Maître Wade. Il ne doit rien à la société. C’est l’état du Sénégal qui doit cet argent à Marqueze Pouey puisque le contrat avait été signé par le secrétaire général de la Présidence de l’époque, un certain Abdoulaye Baldé. Xibaaru vous livre le communiqué parvenu à sa rédaction.

Doudou Andy NGOM.xibaaru.com

 

Communiqué sur le dénouement du procès contre Maître Abdoulaye Wade pour paiement de prestations.

 

Le procès intenté à Versailles contre le Président Abdoulaye Wade, Ancien Président du Sénégal, par la Société Accompagnement service de son ancien chauffeur Olivier, pour le paiement de prestations fournies en termes de personnel d’accompagnement alors qu’il était encore Président et pour la période qui a suivi son départ des affaires, le tout pour un montant de 343.375 euros vient de connaître son dénouement.

En dépit du fait que c’est l’Etat du Sénégal, en l’espèce, le Secrétariat Général de la Présidence de la République qui avait signé le contrat de base, la société Accompagnement services s’était obstinée à mettre en cause Maître Abdoulaye Wade personnellement. La presse nationale et internationale s’était faite largement échos de cette affaire de mauvais payeur.

La 2ème Chambre Civile du Tribunal de Grande Instance de Versailles, par jugement rendu le 7 janvier 2014 vient de donner raison à Maître Wade défendu par Maître Zeitoun en déboutant de toutes ses demandes la société Accompagnement services condamnée en plus aux dépens au profit de Maître Zeitoun.

 

 

Les commentaires sont fermés.