Modern technology gives us many things.

Me Abdoulaye Tine : « Macky Sall aurait dû répondre à l’appel des religieux »

Me Abdoulaye Tine, président du parti Union sociale libérale (Usl) déclare que l’opposition peut saisir le Conseil constitutionnel compétant en la matière, pour un contrôle de constitutionnalité. Ce, après le vote du projet de loi instaurant le parrainage.

Selon lui, « le Sénégal est en période de contentieux électoral alors que la campagne électorale n’est même pas ouverte ». Ce que l’avocat déplore.

Invité de « ça me dit mag », ce samedi 21 avril 2018, Me Abdoulaye Tine dénonce le « forcing » du camp du pouvoir pour faire passer « de gré ou de force » le fameux projet de loi.

Pointant un « manque de culture démocratique », la robe noire soutient que « ne serait-ce que par élégance républicaine, il (Macky Sall) aurait dû répondre à l’appel des chefs religieux qui sont des régulateurs sociaux de suspendre ce vote ».

« Si le président de la République refuse de répondre à l’appel des Chefs religieux, qu’on ne s’étonne donc pas que les syndicats d’enseignants en fassent autant. Ce qui est très dommage », relève Me AbdoulayeTine. D’autant que les Chefs religieux jouent « un rôle très important » dans la pacification du climat social.

Seneweb

Les commentaires sont fermés.