Modern technology gives us many things.

Mauritanie : le parti du président en tête des élections législatives

NOUAKCHOTT, 5 décembre — L’Union pour la République (UPR), parti au pouvoir en Mauritanie, est sortie grand vainqueur des élections législatives du 23 novembre dernier, en remportant 56 des 121 sièges pourvus au premier tour sur les 147 qui étaient en compétition, selon les résultats annoncés, mardi, par la Commission nationale électorale indépendante.

Les partis d’opposition ont engrangé au total 31 sièges : le parti « Tawassoul » des islamistes modérés (12), El Wiam (8), l’ Alliance populaire progressiste (7) et l’Alliance pour la Justice et la Démocratie, Mouvement pour la Rénovation (4).

mauritanie président 2Le second tour des élections municipales et législatives, initialement prévu le 7 décembre, a été reporté au 21 décembre prochain. Il concernera 16 circonscriptions pour 26 sièges. L’UPR est en ballottage favorable dans ces 16 circonscriptions.

Les 34 autres sièges de ces élections marquées par un taux de participation record (75,53%) sont repartis entre 14 partis de la majorité présidentielle.

Pour les municipales, le parti au pouvoir(UPR) a été également très en avance sur les autres avec 81 communes sur 218 municipalités du pays.

Dans les communales, l’UPR est suivie du Sursaut de la Jeunesse, un parti de la majorité présidentielle, avec quatre communes gagnées au premier tour.

El-Wiam a obtenu quatre communes et Tawassoul trois communes, au moment où six autres municipalités sont partagées entre six autres partis.

Au second tour des municipalités, 120 conseils municipaux restent à renouveler, notamment les neuf communes de Nouakchott en plus de celles de grandes villes comme Nouadhibou (capitale économique), la ville minière de Zouerate et la ville de Rosso.

Les commentaires sont fermés.