Modern technology gives us many things.

Massacre de Boffa : l’ADAE/J indigné

L’Alliance Démocratique pour une Afrique Émergente/Joowléene (ADAE/J) réunie en Bureau Politique ce Dimanche 7 Janvier 2018 dans la Commune de Djidda Thiaroye Kao sous la présidence de son Secrétaire Général National Maître Diaraf SOW pour discuter de l’ordre du jour relatif à la vie du parti d’une part mais aussi de la situation nationale et internationale d’autre part.
Sur le plan national, ADAE/J exprime son indignation suite à l’assassinat lâche et barbare de 13 jeunes citoyens sénégalais en Casamance.
ADAE/J présente ses sincères condoléances au Chef de l ‘ État, à l’ensemble des sénégalais  ainsi qu’aux familles des disparus mais néanmoins demande à l ‘ État de mobiliser tous les moyens nécessaires pour arrêter les auteurs de cette sauvagerie et éventuellement leurs commanditaires afin qu’ils soient sévèrement puni à la hauteur de leurs actes..

ADAE/J réitère son engagement à accompagnement le Président Macky Sall et son Gouvernement tout en les exhortant à redoubler d’efforts pour satisfaire au maximum les conditions de vie ainsi que les doléances des populations.

ADAE/J qui félicite le Gouvernement pour les résultats très positifs qui ont suivi la traque des biens mal acquis, encourage ce dernier à aller jusqu’au bout pour la reddition des comptes.
Sur ce même registre et suite à la décision du PDS de simuler une plainte contre le Premier Ministre Mouhamed Boun Abdallah Dione devant la juridiction pénale tout en sachant qu’ un tel manœuvre sera classé sans suite, ADAE/J a décidé elle aussi à son tour  de porter plainte contre le PDS.

En essayant de tromper l’opinion par ces  dénonciations calomnieuses  avec décision de porter plainte contre le Premier Ministre, le PDS se lance honteusement dans la manipulation et la diffusion de fausses nouvelles avec comme  seul objectif est de ternir l’image du Premier Ministre.

Dans la forme: le Premier Ministre est une incarnation de l’autorité de l’Etat. Il ne peut être poursuivi que devant la Haute Cour de justice pour les délits commis dans l’exercice de ses fonctions apres une mise en accusation votée par au moins 2/3 des députés présents à l ‘ Assemblée Nationale.

Donc porter plainte contre le Gouvernement devant le juge correctionnel tout en sachant que cela sera classé sans suite relève de la comédie politicienne que seule le PDS a l’audace de jouer.
Dans le fond, le PDS a dilapidé nos biens, volé nos terres, installé la mal gouvernance et la corruption au Sénégal. Le PDS qui a toujours nagé dans les eaux de l’illégalité, pataugé dans le faux et l’usage de faux pour enrichir illicitement des moins que rien en un laps de temps est très mal placé pour porter ce combat contre le Chef du Gouvernement.
ADAE/J rappelle enfin à cette formation politique désuète et anachronique  championne de la boulimie foncière, de l’enrichissement illicite et sans cause, des faux et usage de faux et des tripatouillages de la Constitution que le peuple n’ a pas encore de réponse aux vraix coûts de la réparation de l’avion Sangomar, du Fesman dont le pouvoir de Macky Sall paie toujours les dettes, des travaux de l ‘ Anoci dont certains travaux jadis financés n’ont jamais vu le jour, du monument de la renaissance entre autres.

Faux sur le financement du Fesman
Faux sur le financement du Monument de la Renaissance.
Pour toutes ces raisons, ADAE/J a décidé de porter formellement plainte contre le PDS, un parti dans l’agonie et la détresse. Un parti touché et coulé par son propre jeu de « thiakhaneries » et de diversion politiques.
Que le peuple n’a point oublié ni les marteaux de Talla Sylla, ni valise d’Alex Segura, ni moins le saccage de l’As et 24 H ni chrono ni moins la couverture d’immondices de chez  l’opposant Idrissa Seck.
C’est pourquoi, ADAE/ J demande au sénégalais d’accompagner le Président Macky Sall et son Gouvernement, de resserrer les rangs autours d’eux et de les soutenir  à ériger un Sénégal Émergent dans une Afrique Émergente.

Fait pour communiqué.

Maître Diaraf SOW SG national ADAE/J.

Les commentaires sont fermés.