Modern technology gives us many things.

MAREM qualifie Karim et Khalifa d’avocats du diable prêts à tout

0

Depuis l’accession de son Excellence le président Macky SALL au pouvoir, ses ennemis et non moins autres adversaires fabriquent jour pour jour des motifs pour le combattre à tout prix. Diabolisation, accusation sur sa gestion, délation, intoxication de toutes sortes qui laissent une partie de la population pétrie de foi tout pantois.

Quand une affaire a pris un certain tour, au point de remettre en cause l’intégrité territoriale et physique des personnes, l’émergence du pays, on n’a plus le droit de se taire et même de ne pas se battre afin de ne pas se laisser déshonorer. Voyons encore les cas Karim Wade et Khalifa SALL. Ils ont bel et bien détourné des milliards; l’argent du contribuable sénégalais; les faits sont démontrés suite à des enquêtes bien faites avec des preuves irréfutables car leurs complices ont tous témoigné. Des sociétés Offshore montées par l’un et de fausses factures pour dépenser l’argent pour l’autre: les faits sont établis et avérés avec des preuves à l’appui. Ceux qui soutiennent le contraire et qui veulent blanchir ces deux grands voyous du Sénégal ne sont que les ennemis du Sénégal. Se soucient-ils  de la distinction à faire entre le bien et le mal, entre le vrai et le faux, entre le juste et l’injuste, entre l’honneur réel et l’honneur apparent? Dans ces deux cas de détournements flagrants et avérés, ne devrons-nous pas faire une analyse de la nature humaine de chacun des personnes impliquées. Ont-ils plus de valeur devant Dieu que leurs complices qui sont eux aussi condamnés?

Pour moi, je ne vois pas comment cela peut même faire l’objet de lutte jusqu’à confiner les noms de LIBERTÉ, JUSTICE, DROIT, DICTATURE sur tout ce qui peut servir à semer l’amalgame dans les têtes des sénégalais sans gloire pour la République. Qu’y a-t-il de commun entre la gloire de faire d’un voleur un héros candidat à une élection et le témoignage mensonger d’un homme de droit de surcroît AVOCAT de son état si ce n’est la MAUVAISE FOI? Quelle prise peut avoir la vaine opinion de celui qui dit des contrevérités au commun des sénégalais que nous sommes sur ces deux cas de détournement de fonds publics dont l’honneur véritable devrait avoir toutes les racines au fond de nos coeurs? Karim ayant détourné des milliards, n’ayant rien fait d’extraordinaire, condamné par la justice puis gracié, réfugié au Qatar, compte revenir pour être candidat à la présidentielle; Khalifa Sall ayant usé de faux et d’usage de faux en écritures pour détourner la caisse d’avance de la mairie de Dakar, ont-ils  les vertus qu’on doit réellement avoir pour présider aux destinées des sénégalais? Me direz-vous qu’au Sénégal; il suffit juste par la manie du mensonge, du manque de vergogne, de dignité, de foi pour effacer la honte ou le reproche de tous les autres vices? Qu’on me dise quel honneur peut dicter de pareils  comportements, et quelle raison peut la justifier.

A ce compte, si ceux qui défendent et soutiennent Karim Wade et Khalifa SALL veulent triompher devant Dieu, il faut admettre d’abord la faute commise en tant que fripon et que tout fripon n’a qu’à se battre pour cesser d’être un fripon. Sous le ciel sénégalais, de nos jours, les discours d’un menteur deviennent des vérités sitôt qu’ils sont soutenus par certains qui ont en charge de diriger la politique. De nos jours, même si l’on vous accusait d’avoir détourné l’argent du contribuable, vous en iriez refaire un second détournement pour prouver que cela n’est pas vrai. Ainsi, vertu, vice, honneur, infamie, vérité, mensonge, tout peut tirer son être de l’événement d’un combat de paroles; une salle d’audience est aujourd’hui le siège de tous les contrevérités; il n’y a d’autre droit que l’éloquence et non la vérité, d’autre raison que d’intoxiquer les sénégalais;  toute offense à la Nation est bien lavée sur le dos du peuple trompé. Comme des loups, nos politiciens ne savent plus raisonner. Jugez-en vous-mêmes, par les cas Karim Wade et Khalifa SALL où le peuple subit l’exagération d’une absurdité; des voleurs préparés en toutes pièces pour prendre le pouvoir. Il faut que des sénégalais de bonne foi leur apportent un démenti pour que le peuple soit éclairé. L’actuel président de la république est un homme bon, honnête et travailleur, accordons-lui un second mandat pour être quitte avec notre conscience. Le Sénégal est entre de bonnes mains, ne soyez jamais crédules, analysons bien les faits. N’acceptons jamais de tuer la vérité afin de punir ceux qui nous mentent. Nous savons tous que Karim Wade et Khalifa SALL ont bien fauté. La VÉRITÉ ne dépend ni des temps, ni des lieux, ni des préjugés; il ne peut ni passer, ni renaître; il a sa source éternelle dans le cœur de l’homme juste et dans la règle inaltérable de ses devoirs. Ces politiciens de l’opposition nous mentent et sont des incapables. J’ai dit.

Malick Wade GUEYE

Coordinateur APR Almeria Espagne. Superviseur du Mouvement d’Actions pour la Réélection de MACKY SALL (M.A.RE.M.S).

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.