Modern technology gives us many things.

Mandela : Chronique d’une mort annoncée

mandela winnieJOHANNESBURG – Depuis l’hospitalisation de Nelson Mandela, samedi, dans un état grave, certaines personnalités ont déjà annoncé par erreur son décès.

Le vainqueur de l’édition 2013 de Roland-Garros a incendié les réseaux sociaux en annonçant sur Twitter la mort prématurée du leader charismatique sud-africain.

Dans son tweet repris 4 000 fois, Rafael Nadal déclare : « Nous avons perdu une des personnes les plus importantes et éminente de notre paix. Repose en paix#NelsonMandela », avant de tenter d’apaiser la polémique en présentant ses excuses à ses 4 millions de follozers. « J’avais une information erronée et pour le moment #NelsonMandela ne nous a pas quitté. J’espère qu’il restera longtemps parmi nous, ses actes demeureront à jamais. »

Rafael Nadal n’est pas le seul à assassiner Nelson Mandela sur la toile. Le ministre chilien de la Culture, l’écrivain Roberto Ampuero s’est aussi vu contraint de s’excuser pour ses condoléances :  » Nelson Mandela est mort, un des combattants les plus sages et généreux du siècle passé pour la dignité, l’équité et les droits des hommes. En deuil de Madiba. »

Deux heures plus tard, le ministre fit son mea culpa. Selon lui, cette erreur aurait pu arriver à tout le monde.

Les commentaires sont fermés.