Modern technology gives us many things.

Mame Mbaye Niang traité de « Godillot » et de lanceur de pierres

La sortie de Mame Mbaye Niang de l’APR contre Idrissa Seck et Wade ainsi que sur la loi Ezzan a fait réagir plusieurs membres de l’APR qui qualifie cette démarche de solitaire. La sortie la plus sévère contre le nouveau PCA de l’aéroport international Blaise Diagne est celle de Nazir Bankolé, membre fondateur de l’APR. Et dans une interview accordée à nos confrères d’Actunet, Nazir qualifie Mame Mbaye Niang de « godillot » de « zélé » et de lanceur de pierres.
« Mame M’baye Niang est un godillot qui ne s’est jamais illustré dans le passé, comme étant porteur d’une proposition intelligente. Je vous rappelle qu’il y a peu de temps pour une brouille supposée entre le président et son premier ministre, il a proposé de manière zélée, que l’on supprime le poste de premier ministre. Je lui demande de souffrir et d’accepter que dans une démocratie les opposants ont le droit de ne pas trouver bon ce que fait le pouvoir. Ce n’est pas pour autant une raison de les envoyer en prison. Il manque de recul, et son zèle est le caractère saillant des courtisans. Encore une fois vaut mieux avoir des adversaires de la trempe de Idrissa Seck, cela te rend meilleur, que d’avoir des amis fous comme Mame Mbaye Niang. Comment voulez-vous que je soutienne une initiative aussi débile que celle-ci. Et je ne suis pas le seul d’ailleurs. Lorsqu’on votait la loi Ezzan qui était le président de l’Assemblée nationale? De quelle qualité Mame M’baye Niang s’est-il prévalu pour convoquer la presse? Je suis sûr que la direction du parti n’est pas au courant. Mais tout ceci est le symbole d’un parti désorganisé, qui ressemble à bien des égards à un champ non clôturé où tous les animaux viennent divaguer. Mame M’baye est juste un lanceur de pierres, on ne lui demande pas de réfléchir. Ça ne lui réussit pas. Il ne réfléchit pas. Dans le parti, il y a des gens qui sont outillés pour proposer la riposte politique appropriée. Sa conférence de presse est lamentable, avec un français chaotique, des imprécisions terribles. J’ai eu honte pour lui » a-t-il confié à nos confrères d’Actunet.

 

2 commentaires
  1. Xeme dit

    Et c’est un fils d’imam.

  2. Lamine dit

    L’imam Mbaye NIANG doit mourir de honte, lui qui a mis cette pourriture au monde s’est tjrs illustré par ses critiques acerbes contre WADE et son fils. On dirait que le monument de la renaissance a disparu. Les hypocrites démeureront éternellement en enfer.

Les commentaires sont fermés.