Modern technology gives us many things.

Mamadou Lamine Keita : “ceux que le peuple envoie dans l’opposition doivent rester dans l’opposition”

mamadou lamine kéita 1Le maire libéral de Bignona, Mamadou Lamine Keita se veut formel, « le Parti Démocratique Sénégalais n’est pas dans une perspective d’entrer dans un gouvernement ». Une idée que certains semble attribuer à Me Abdoulaye Wade secrétaire général national de cette formation politique. Pour lui, Me Wade n’a jamais émis l’idée que les membres du PDS entrent dans un gouvernement. « Le Président Wade est aujourd’hui au dessus de tous les clivages politiques car c’est lui qui a formé la plupart de ceux qui animent le champ politique sénégalais actuellement » a déclaré Mr. Keita. En tant que leader et référence pour les
libéraux il a pensé qu’il est de son devoir de poser le débat sur la structuration autour des idéaux, a ajouté l’édile de Bignona. Cela veut dire que les partis d’une même idéologie doivent s’organiser, pas forcément être dans un même parti politique mais mettre en place des plateformes qui leur permettent d’échanger sur ce qu’ils ont en commun, c’est-à-dire l’idéal. Mamadou Lamine Keita estime qu’étant dans l’opposition, ils (membres du PDS)  doivent se battre dans l’opposition car le pays a besoin d’une opposition et une opposition forte. Il ne comprend pas qu’à chaque fois qu’un gouvernement change que ceux qui retournent dans l’opposition trouve un raccourci pour revenir au pouvoir. « Ce n’est pas cela la démocratie » a-t-il dit. Selon lui, Wade a fait une réflexion à long terme pour que ceux qui ont les mêmes valeurs politiques  puissent trouver des plateformes autour desquelles ils
s’entendent ; les libéraux ensemble, les socialistes, les communistes, les conservateurs de même. Pour lui cela va donner plus de visibilité au champ politique sénégalais. « Mais ce qui se passe autour du Président Macky Sall, où il y a tout (libéraux, socialistes, communistes ensemble), ne permet pas une bonne visibilité de l’espace politique. La vision de Wade est d’éviter ce cocktail encombrant d’idéologies autour du pouvoir », a-t-il conclu. Reste maintenant à savoir si cette position du Maire de Bignona arrange tous ses frères de parti car certains d’entre eux sont aujourd’hui visés par radars du pouvoir dans le cadre de la traque des biens supposés mal acquis.
Mamadou Lamine Badiane/Bignona.xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.