Modern technology gives us many things.

Mali: un kamikaze explose près d’une position française

kamikazeUn kamikaze est mort après s’être fait exploser près d’une position de l’armée française à Ménaka dans le nord du Mali.

Un kamikaze s’est fait exploser dans la nuit de samedi à dimanche près d’une position de l’armée française à Ménaka, dans le nord du Mali, sans faire d’autre victime, ont indiqué des sources militaires malienne et française.

« Le kamikaze visait une position de l’armée française, dans la ville de Ménaka. Les troupes françaises ont détecté sa présence et dans la précipitation, l’homme a actionné sa ceinture (d’explosifs), se tuant mais sans faire d’autre victime », a déclaré à l’AFP un haut responsable de l’armée malienne, joint au téléphone dans le nord du Mali. L’information a été confirmée par le service de communication de l’opération Serval, la force militaire française dans le nord du Mali. La ville de Ménaka est située à environ 300 km à l’est de Gao, la plus grande ville du nord du Mali.

Au moins deux autres kamikazes, « complices » de celui qui a été tué et qui « apparemment » devaient prendre part à l’attaque contre les troupes françaises, ont pris la fuite, a ajouté la source militaire malienne. Le kamikaze « s’est fait exploser à distance d’une position française à Ménaka. Nous ne comptons aucune (perte) dans nos rangs », a affirmé la source militaire française, qui a précisé que l’auteur de l’attentat-suicide avait été « détecté à l’avance ». « Peut-être » que le kamikaze « avait d’autres complices » qui ont pu s’échapper, a ajouté la même source.

Les commentaires sont fermés.