Modern technology gives us many things.

Mali : un député se vend 20 millions pour changer de camp à l’Assemblée nationale

mali assembléeAu Mali, le sport favori à l’Assemblée nationale, c’est  la « transhumance ». Un candidat élu sous une étiquette change de camp une fois en place. Et on va vers un autre camp plus par intérêt que par conviction. La presse nationale donne un exemple : un député peut se vendre à 20 millions de Francs CFA pour changer de camp.

Ils sont déjà dix dans ce cas. Pour le moment, la médaille d’or de la transhumance revient à un candidat indépendant de la localité de Goundam, dans la région de Tombouctou. Par écrit, il avait promis une fois élu d’intégrer à l’Assemblée nationale les rangs d’une formation politique. Mais il avait pris le même engagement auprès d’une autre. Finalement élu, il a lâché les deux partis pour aller vers un troisième camp qui a été le plus offrant. Ils sont quasiment tous allés vers le groupe de la majorité présidentielle. Résultat : le Parena de Tébilé Dramé, un opposant, a ainsi perdu deux députés ; deux autres députés du Congrès national d’initiative démocratique (Cnid) ont également claqué la porte de leur parti.

Penda Sow/Dakar.xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.