Modern technology gives us many things.

Macky Sall : « Le Japon veut nous appuyer dans…»

macky discours 1Le Japon a exprimé sa volonté d’appuyer le Sénégal dans l’hydraulique et les pistes rurales, a indiqué jeudi le président de la République, Macky Sall, de retour d’un voyage qui l’a conduit dans ce pays pour les besoins de la Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD V) et en France pour la remise du Prix Houphouët-Boigny.

Le chef de l’Etat s’exprimait au salon d’honneur de l’aéroport Léopold Sedar Senghor. Il indiqué qu’en sa qualité de président du Comité d’orientation des chefs d’Etat et de gouvernement du NEPAD, il a évoqué avec les autorités japonaises les questions de coopération prioritaires entre les deux pays, et cela, conformément aux axes de ce partenariat.

Le président de la République a évoqué parmi les résultats de la TICAD V, qui s’est tenu dans la ville de Yokohama, un plan réglementant le cadre de coopération entre le Japon et l’Afrique ‘’pour les cinq prochaines années’’.

Lors de l’ouverture de la conférence, le Premier ministre japonais annonçait que 650 milliards de yen seraient mobilisés pour les infrastructures sur le continent sur une aide de 32 milliards de dollars.

Le président Sall a aussi annoncé des investissements japonais dans les énergies propres, indiquant que le Japon s’est également engagé à former 30.000e jeunes africains dans différents domaines, dans les cinq prochaines années et à augmenter les capacités africaines de production du riz.

Il a aussi été question d’un centre de formation professionnelle sur le modèle du centre Sénégal-Japon, pour lequel le Sénégal et le Kenya ont été ‘’offerts en modèle’’.

Le chef de l’Etat sénégalais, qui a rencontré différentes personnalités dont les présidents de la JICA, de la Banque mondiale et de la Banque japonaise de coopération internationale, a souligné que le Japon compte renforcer sa présence en Afrique.

Pour lui, le défi pour les pays africains est d’assurer le suivi et de prendre les dispositions nécessaires pour capter les opportunités dans le cadre de la coopération avec le pays du Soleil levant.

Le chef de l’Etat sénégalais estime que la TICAD V a été ‘’une belle réussite’’ tant du point de vue de l’organisation que de l’engagement du Japon à appuyer le développement du secteur primaire en Afrique.

Il a signalé que les firmes japonaises envisageaient de renforcer leur présence en Afrique.

Concernant son séjour en France, qui s’inscrit dans le cadre de la remise du Prix Houphouet Boigny au président français François Hollande, le président Sall a indiqué avoir saisi cette occasion pour évoquer les récents développements à Kidal, au Mali.

Il a annoncé que le principe de la tenue en fin 2013 d’une conférence sur la sécurité en Afrique a été retenu, signalant s’être entretenu avec le ministre français de la coopération, attendu à Dakar prochainement.

Le président Sall est par ailleurs revenu sur ses échanges, avec le secrétaire général de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), Abdou Diouf, sur le sommet de la Francophonie au Sénégal, ainsi qu’avec des acteurs des médias et des affaires en France.

Les commentaires sont fermés.