Modern technology gives us many things.

Macky Sall exprime sa nostalgie de revivre la ferveur du Magal

macky magal 3Le président Macky Sall a exprimé avec nostalgie, vendredi, toute sa fierté de revivre la célébration du Magal de Touba qui marque le départ en exil de Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké, le fondateur du mouridisme, relevant que « c’est la première fois qu’il vit un évènement pareil’’.

En visite dans la capitale du mouridisme depuis jeudi après-midi, le président Sall a effectué la prière du vendredi à la Grande Mosquée de ville religieuse.

Après la prière, il a fait une déclaration pour remercier les autorités religieuses et exprimer sa fierté d’être à Touba.

‘’Je félicite l’ensemble des talibés [disciples] et des Sénégalais à l’occasion de ce Grand Magal de Touba. Je rends grâce à Dieu et remercie Serigne Moukhtar Mbacké de l’organisation du Magal. Il nous a bien accueillis et il a prié pour nous’’, a notamment dit le président Sall.

« Pour ma part, s’est il empressé d’ajouter dans une allocution en wolof, cela fait des années que j’assiste au Magal, mais c’est la première fois que je vis une célébration pareille. On rend grâce à Dieu et nous rappelons au khalife et aux talibés que nous sommes aujourd’hui plus motivés que jamais pour aider Touba à bien organiser le Magal.’’

‘’Cette motivation s’explique par le fait que Touba est une ville où viennent plusieurs millions de personnes. Et cela requiert des moyens énormes’’, a poursuivi le chef de l’Etat, avant de magnifier ‘’la détermination des talibés dont ‘’la contribution à la réussite du Magal’’ n’est plus à démontrer.

Au premier jour de sa visite, jeudi, le président de la République a été reçu peu après on arrivée par le Khalife général des mourides à la résidence Khadimou Rassoul. Il était accompagné de son épouse, Marième Faye Sall, du Premier ministre, Aminata Touré, de Maimouna Ndoye Seck, ministre de l’Energie, de Mbaye Ndiaye, ministre d’Etat, de Khadim Diop, ministre de la Restructuration et de l’Aménagement des zones d’inondation.

Faisaient aussi partie de la délégation le ministre de la Justice Me Sidiki Kaba, le ministre de l’Elevage Aminata Mbengue Ndiaye, le ministre de l’Environnement Mor Ngom, des parlementaires, plusieurs chefs de services, entres autres.

« Le Magal qui sera célébré dimanche est pour nous un moment pour réaffirmer notre engagement et notre volonté d’œuvrer à vos côtés pour tout ce que vous faites pour l’Islam », avait d’emblée dit le président Sall devant le khalife général des mourides.

 

Les commentaires sont fermés.